Accueil / World / Sports / Réal Gagnon | L’étoile des moitié-moitié
Réal Gagnon

L’étoile des moitié-moitié

Réal Gagnon est à la vente des moitié-moitié des Saguenéens depuis la saison 1990-1991.
Photo : Samuel Bouchard-Beaudoin

M. Loto-Sags est passé bien près d’accrocher sa veste à la fin de la dernière saison. Réal Gagnon souffre de douleur aux jambes qui l’empêchent de gravir les escaliers du Centre-Georges Vézina.

Le directeur des opérations des Saguenéens de Chicoutimi, Serge Proulx, et lui ont finalement trouvé une solution afin de garder M. Gagnon dans la famille des Sags. Cette saison, il occupe le kiosque des moitié-moitié à gauche de l’entrée principale du Centre Georges-Vézina. «J’ai demandé à Serge d’être au kiosque parce que je ne veux plus faire les escaliers», dit-il. Les jambes du Chicoutimien de 72 ans ne sont plus capables de gravir les escaliers autant qu’auparavant. «Mon beau-frère m’a passé un compte-pas un moment donné et je faisais au-dessus de 8000 pas dans un match», raconte Réal Gagnon.

Une vraie passion

Au-delà de vendre, il adore pouvoir rencontrer et parler avec les gens. «J’ai été dans le hockey mineur pendant une trentaine d’années et aujourd’hui je revois mes anciens joueurs qui me présentent leurs enfants et leur femme. En plus de revoir des anciens Saguenéens. J’aime ça. Cela me fait voir du monde», témoigne-t-il.

Marcher dans les gradins du Centre Georges-Vézina pendant 29 ans lui aura permis de devenir à un certain point une célébrité dans la région. «Mes petits-enfants se tannent de venir au centre commercial avec moi parce que je suis toujours arrêté par quelqu’un qui veut me parler des Saguenéens», dit-il en riant. Il raconte que les gens ne savent pas comment il se nomme la plupart du temps, alors ils l’appellent «M. Loto-Sags» ou «M. Moitié-moitié». Il est aussi invité quelquefois à prendre des photos avec des partisans qui le lui demandent. Surtout vers la fin de 2017, à la suite de son apparition d’environ 30 secondes dans le film Junior Majeur. «Je ne suis quand même pas plus populaire que les joueurs», précise M. Moitié-moitié à la blague.

M. Gagnon croit qu’il va demeurer à son poste encore deux ans avant d’accrocher sa veste verte et il assure en riant qu’il ne sera surement plus là lorsque les Sags auront un nouvel amphithéâtre.

À propos de Samuel Bouchard Beaudoin

Samuel Bouchard Beaudoin
Samuel est un jeune homme de 19 ans qui provient de la ville de Joliette dans Lanaudière. Avec sa personnalité aussi colorée que les bas dans ses pieds, l'énergie qui est emmagasinée dans ses cinq pieds et huit pouces est infinie. Il est très courant de le voir dans le gymnase ou sur les terrains de sport extérieurs, lui qui est passionné par l'activité physique. Il est un grand passionné de baseball auquel il a offert les 13 dernières années de sa vie au travers des meilleures catégories de la province. Plus souvent qu'autrement, vous verrez Samuel avec un grand sourire aux lèvres.

À voir aussi

Dernier coup de pédale pour les Gazelles

  Le club de vélo Les Gazelles de Laterrière a roulé pour une dernière année …