mardi , 10 décembre 2019
Accueil / Actualités / Ville de Saguenay | Premier plan stratégique en 13 ans
Ville de Saguenay

Premier plan stratégique en 13 ans

Le conseil de ville s’est déroulé à l’hôtel
de ville de Chicoutimi. Photo : Olivier Savard

Ville Saguenay a dévoilé lundi soir son nouveau plan stratégique 2020-2030, conçu pour faire face aux problèmes rencontrés par la ville en ce qui a trait au manque de diversification économique ainsi qu’à la décroissance démographique. Le dernier plan stratégique de la ville datait de 2006.

Olivier Savard

savardolivier@live.ca

«On est vraiment très fiers de vous dévoiler [ce plan] ce soir, on a travaillé très fort», a affirmé la mairesse Josée Néron.

Le nouveau plan stratégique était en effet «dans les projets depuis début 2019», selon le conseiller du district 4, Kevin Armstrong.

Trois axes sont à la base du document: une meilleure écoute de la population, une meilleure gestion de la ville et la qualité de vie de la population. Dix-huit objectifs, fidèles aux valeurs de la ville, comme l’innovation ou le leadership régional, ont également été adoptés dans le plan. Encourager la participation citoyenne continue, freiner l’étalement urbain ou encore poursuivre la mobilisation «Saguenay, ville étudiante» sont trois de ces objectifs.

Afin d’élaborer le plan, le conseil s’est basé sur les consultations publiques pour la vision stratégique de développement «Saguenay 2035».

La mairesse a vu plusieurs étudiants lui manifester leur désaccord face à la gestion du dossier GNL-Québec.
Photo : Olivier Savard

La coalition prend le conseil d’assaut

Plusieurs membres de la Coalition Fjord, ainsi que des étudiants de l’UQAC et du Cégep de Chicoutimi s’étaient déplacés, lundi soir, pour exprimer leur mécontentement face à la gestion du dossier GNL-Québec et Énergie Saguenay par la mairie. Le conseil affirme «être pour les grands projets, mais seulement avec l’approbation du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE)».

Les policiers de service à l’hôtel de ville ont eu à intervenir durant la période de questions. Un individu s’est levé afin d’apostropher les militants écologistes, malgré que son tour au micro ait eu lieu quelques minutes plus tôt. Il s’est fait reconduire à la porte par les policiers.

Plus d’une dizaine d’étudiants sont venus, lundi soir, afin de manifester leur mécontentement face à la gestion du dossier GNL-Québec et Énergie Saguenay par la Ville de Saguenay. Photo : Olivier Savard

Cri du coeur pour Kénogami

Un cri du coeur a été également lancé par le conseiller du district 3, Michel Thiffault. Ce dernier a déploré l’état de l’hôtel de ville de Kénogami ainsi que l’état du dossier du Mont-Fortin, pour lequel il a publiquement demandé l’aide de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec, Andrée Laforêt.

«Je vais vous inviter à aller manger ensemble, madame la mairesse, et on va discuter du dossier de l’hôtel de ville», a déclaré M. Thiffault. Il s’est également opposé à «une hausse massive de taxes», si le budget annuel de la ville devait en comporter.

Le prochain conseil municipal se déroulera au Vieux Théâtre de La Baie, le 2 décembre prochain.

À propos de Olivier Savard

Olivier Savard
Véritable bleuet du Lac, Olivier Savard est un étudiant de Chambord âgé de 19 ans qui a des ambitions de journalisme international. Ses origines demeurent néanmoins bel et bien présentes, à en témoigner par l'accent à saveur locale, teinté de Red Champagne, de fromage en crottes et de tourtière. L'authenticité ainsi que le respect font donc partie intégrante de ses valeurs. Passionné de tout ce qui concerne l'automobile, il garde toujours un certain intérêt pour le journalisme automobile, mais également pour le sport auto ainsi que pour les différentes scènes et mouvements de l'industrie. Que ce soit pour parler de rallye, de Formule 1, de voitures importées, du ratio puissance/litre d'un moteur ou de hors-route, il va s'y intéresser. Il ne faut cependant pas penser qu'il n'a pas d'autres champs d'intérêt. La politique internationale comme l'histoire contemporaine de la civilisation occidentale, sans oublier le tourisme ou la psychologie: ces choses font également partie de ses domaines d'intérêt.

À voir aussi

Josée Néron appuie le Publisac

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a confié au Quotidien cette semaine qu’elle défend fermement …