dimanche , 18 avril 2021

Les maux de tête vus par un physiothérapeute

Les migraines sont un phénomène surdiagnostiqué par les médecins, selon le physiothérapeute Nicolas Bergeron. Il explique que les maux de tête peuvent être causés par autre chose comme un mal de cou ou une mauvaise position au travail.

Le physiothérapeute Nicolas Bergeron

Il est faux de dire qu’à chaque fois que quelqu’un a mal à la tête, il fait une migraine. C’est ce qu’a mentionné M. Bergeron, lors de sa conférence à la clinique Physio Extension de Chicoutimi. Une dizaine de personnes atteintes de maux de tête fréquents étaient présentes.

La plupart des maux de tête seraient causés par une mauvaise position, a expliqué le physiothérapeute. Par exemple, lorsqu’une personne dort ou est assise. «L’un des meilleurs trucs que je peux donner c’est de ne pas rester statique. N’hésitez pas à vous lever pour prendre une pause durant votre travail. Le corps n’est pas fait pour être assis aussi longtemps», a souligné M. Bergeron.

Selon Statistique Canada, seulement 8% des Canadiens sont réellement touchés par un diagnostic de migraine. Les femmes (12%) sont plus touchées par ce diagnostic que les hommes (5%). Si le nombre est plus élevé chez les femmes, c’est parce qu’elles ont tendance à avoir ce genre de problème en raison de leurs hormones. Les migraines peuvent être causées par le stress, la génétique ou le manque de sommeil.

Parfois, il sera plus facile de détecter si le mal de tête provient du cou. Si c’est le cas, les personnes touchées auront des étourdissements ou de la difficulté à avaler. Elles pourraient même avoir la vision embrouillée. Nicolas Bergeron a donné quelques trucs pour prévenir les maux de cou.

  • Avoir une bonne position de sommeil avec une tête bien droite.
  • Éviter les rotations de la tête trop fréquentes.
  • Éviter d’avoir la tête en rotation trop longtemps, lors d’une discussion en voiture par exemple.

Les ateliers-conférences sont présentement un projet pilote à la clinique de physiothérapie Physio Extension. Ces ateliers servent à donner des outils aux gens pour qu’ils puissent s’aider eux-mêmes à la maison. La prochaine conférence aura lieu le 28 novembre prochain et portera sur la puncture avec aiguille sèche, une pratique un peu différente de l’acupuncture.

À propos de Samuel Morin

Samuel Morin
Samuel Morin est un jeune homme de 19 ans originaire de Jonquière. Il est un passionné de sport et des communications. Pour lui, le journalisme était un choix logique pour pouvoir lier ses deux passions.

À voir aussi

Réunion

Tout simplement merci!

C’est avec le cœur gros, mais rempli de fierté et de sérénité que nous vous présentons aujourd’hui …