mardi , 10 décembre 2019
Accueil / Actualités / Vernissage de l’exposition Boréalie au Sofia Art Studio

Vernissage de l’exposition Boréalie au Sofia Art Studio

La Galerie 5 de l’école de peinture Sofia Art Studio accueillait jeudi soir le vernissage de l’exposition «Boréalie», de l’artiste peintre Amélie Boudreault, qui se déroulera jusqu’au 30 novembre. Il s’agit de la première exposition solo à la galerie depuis son ouverture, en septembre dernier.

Olivier Savard

savardolivier@live.ca

L’exposition, une première du genre pour la galerie comme pour l’artiste, aura lieu durant tout le mois de novembre.

«Notre forêt boréale est très peu connue, et elle me sert d’inspiration en sachant que la forêt primaire est très peu exploitée, donc moi je l’exploite à travers l’art», explique la peintre Amélie Boudreault, native de Chicoutimi, qui peint à un rythme régulier depuis quelques années avec les cours du Sofia Art Studio.

Divers tableaux de l’artiste peintre Amélie Boudreault étaient exposés, à l’occasion du vernissage de l’exposition «Boréalie».
Photo: Olivier Savard

L’influence de la forêt boréale était ainsi clairement visible à travers les oeuvres, qui dépeignent des animaux comme des plantes.

La majorité des peintures dataient de moins d’un an et avaient été pensées pour le vernissage, selon Mme Boudreault.

Des photos mettant l’Arctique en vedette étaient également exposées à la galerie, jeudi soir.
Photo: Olivier Savard

Un scientifique revenant d’un voyage en Arctique, Gabriel Joyal, exposait également quelques photos prises lors de son dernier voyage au nord du cercle arctique. «On fait de la cartographie des fonds marins dans l’Arctique, et j’en profite en même temps pour prendre des photos», explique-t-il.

La Galerie 5 était bondée, jeudi soir, lors du vernissage de l’exposition «Boréalie».
Photo: Olivier Savard

Une galerie «toute neuve»

La Galerie 5, qui accueillait pour la première fois une exposition du genre, était bondée, une trentaine de gens ayant décidé de passer faire un tour.

«La galerie est toute neuve, on a déménagé ici en septembre. On a eu deux expositions collectives, mais c’est le premier solo de la galerie», explique la propriétaire de l’établissement depuis 24 ans, Sophie Lebeuf.

C’était également la première fois qu’un artiste suivant des cours au Sofia Art Studio décidait d’exposer avec le studio dans la galerie connexe, selon Mme Lebeuf.

«J’ai déjà eu des étudiants qui ont fait un vernissage dans le passé, mais en dehors d’ici. Là, c’est la première fois qu’une élève expose au sein de l’école, dans la galerie associée.»

Plusieurs autres expositions sont néanmoins prévues au calendrier pour 2020. «C’est plaisant que ce soit une artiste émergente qui ouvre le bal, mais on a quatorze autres expositions prévues au calendrier, en majorité des artistes professionnels», affirme Mme Lebeuf.

L’exposition «Boréalie» est ouverte au public jusqu’au 30 novembre, au Sofia Art Studio situé sur la rue Saint-Dominique, à Jonquière.

 

À propos de Olivier Savard

Olivier Savard
Véritable bleuet du Lac, Olivier Savard est un étudiant de Chambord âgé de 19 ans qui a des ambitions de journalisme international. Ses origines demeurent néanmoins bel et bien présentes, à en témoigner par l'accent à saveur locale, teinté de Red Champagne, de fromage en crottes et de tourtière. L'authenticité ainsi que le respect font donc partie intégrante de ses valeurs. Passionné de tout ce qui concerne l'automobile, il garde toujours un certain intérêt pour le journalisme automobile, mais également pour le sport auto ainsi que pour les différentes scènes et mouvements de l'industrie. Que ce soit pour parler de rallye, de Formule 1, de voitures importées, du ratio puissance/litre d'un moteur ou de hors-route, il va s'y intéresser. Il ne faut cependant pas penser qu'il n'a pas d'autres champs d'intérêt. La politique internationale comme l'histoire contemporaine de la civilisation occidentale, sans oublier le tourisme ou la psychologie: ces choses font également partie de ses domaines d'intérêt.

À voir aussi

Un festival pour rire… des festivals

Créer un festival pour rire de la prolifération des… festivals. C’est l’idée qu’ont eue Félix …