mardi , 10 décembre 2019
Accueil / Arts & culture / Faire rayonner l’artisanat régional

Faire rayonner l’artisanat régional

Les métiers d’art favorisent le développement durable en région, affirme Caroline Thériault, coordonnatrice de la corporation des métiers d’art du Saguenay-Lac-Saint-Jean. « Acheter d’un artisan, c’est acheter un produit de qualité et résistant. »

Myriam Tremblay | myriam.tremblay25@hotmail.com

« On n’y pense pas, mais les artisans travaillent avec des matériaux récupérés et de proximité pour produire des articles qui durent plus longtemps que ceux du marché », a expliqué Mme Thériault lors du 39ème Salon des métiers d’art et du terroir du SLSJ.

Caroline Thériault, coordonnatrice de la corporation des métiers d’art du SLSJ et souffleuse de verre.

C’est notamment le cas de l’entreprise MOM & FILS qui cultive ses propres piments dans une serre située au Saguenay, pour ensuite produire une grande variété de sauces piquantes. Les produits dérivés, comme des chandails, sont aussi fabriqués en région. « Même si cela nous coûte plus cher, on préfère acheter et vendre local », explique Sébastien Allaire, l’un des trois fils de MOM & FILS.

Soixante exposants présentent des produits allant du saumon fumé au miel en passant par les peluches et les jouets en bois. « Les artisans ne sont pas des gens qui aiment se mettre de l’avant. Notre rôle à la corporation des métiers d’art, c’est de les faire rayonner », explique la coordonnatrice.

Caroline Thériault indique qu’il y a des entreprises qui viennent d’un peu partout au Québec pour montrer la diversité des métiers d’art de la province et pour encourager le réseautage.

Cette année, le salon a ouvert une journée plus tôt pour répondre à la demande de la clientèle, qui disait ne pas avoir assez le temps d’échanger avec les exposants. Le salon se poursuit jusqu’à dimanche au Centre des congrès de l’hôtel le Montagnais, à Chicoutimi.

Les Monstres à câlin ont été créés par Annie Raymond pour réconforter sa fille. Aujourd’hui, tous les enfants peuvent s’en procurer un.

À propos de Myriam Tremblay

Myriam Tremblay
Myriam Tremblay est native de Chambord au Lac-Saint-Jean. Du haut de ses 19 ans, elle est philosophe à temps partiel et étudiante en journalisme à temps plein. Elle fait preuve d'un grand esprit critique et elle possède un bon sens de l'observation. Passionnée de musique, Myriam apprécie gratter les cordes de sa guitares ou celles de son ukulélé. Amatrice de grands espaces, elle adore explorer la faune et la flore.

À voir aussi

Un festival pour rire… des festivals

Créer un festival pour rire de la prolifération des… festivals. C’est l’idée qu’ont eue Félix …