vendredi , 13 décembre 2019
Accueil / Actualités / Les pires et les meilleures cours d’école en photos

Les pires et les meilleures cours d’école en photos

La Pige a visité quelques cours d’écoles des commissions scolaires De La Jonquière et des Rives-Du-Saguenay afin de controler si leurs installations sont adéquates pour les récréations. Voici quelques faits marquants en photos…

L’école André-Gagnon de Chicoutimi est l’une des seules à être munie d’une fontaine d’eau.
Sainte-Lucie fait partie d’un regroupement d’écoles de la Commission scolaire De La Jonquière qui ne possèdent aucun module dans leur grande cour uniquement faite d’asphalte.
À Jonquière, certains paniers de basketball n’ont pas de panneaux et quelques-uns n’ont simplement pas d’anneaux.

À l’école l’Horizon de Chicoutimi, une porte clôturée non cadenassée était ouverte et laissée sans surveillance. Cet accès mène à un sentier pédestre accidenté.

La plupart des écoles de la Commission scolaire des Rives-Du-Saguenay sont adaptées à la nouvelle réglementation sur les récréations grâce à des installations comme celles-ci.

Photos Élie Duquet et Alexandre Brière

À propos de Élie Duquet

Élie Duquet
Élie est un étudiant de 21 ans ayant un fort penchant pour les nouvelles sportives, bien qu'il soit très polyvalent. Lors de l'été 2019, Élie a eu la chance de faire ses premiers pas dans le journalisme sportif alors qu'il a eu le mandat de couvrir les Capitales de Québec pour Le Journal de Québec. Cet hiver, en plus de fournir les différentes plateformes du journal La Pige, Élie continuera son aventure avec Le Journal de Québec. Il aura comme tâche de couvrir l'équipe de hockey de la région, les Saguenéeens de Chicoutimi. Ces différentes expériences lui permettent de devenir un meilleur journaliste, toujours en mesure de livrer l'essentiel d'un message à son auditoire. Fier, minutieux et travaillant, chaque mot écrit par Élie est longuement pensé lorsqu'il est question de couvrir un Evénement. Détenteur d'un DEC en arts, lettres et communications au Cégep de Limoilou, cette expérience lui permet de mieux suivre l'actualité et de dénicher la nouvelle. Une persévérance sans limites pour des gens mieux informés, tel est son plus grand désir.

À voir aussi

Josée Néron appuie le Publisac

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a confié au Quotidien cette semaine qu’elle défend fermement …