mardi , 10 décembre 2019
Accueil / Sports & loisirs / Notre sport fabriqué à l’étranger

Notre sport fabriqué à l’étranger

Les entreprises préfèrent produire leurs bâtons à l’extérieur du pays à la place de se conformer aux lois.
Photo: Samuel Bouchard-Beaudoin

Plutôt que de se conformer aux lois environnementales qui régissent et taxent l’utilisation du carbone, les entreprises qui fabriquent des bâtons de hockey en composite envoient leur production à l’extérieur du pays.

Samuel Bouchard-Beaudoin

samuelbouchardbeaudoin@hotmail.com

Les géants du hockey comme CCM et Bauer, entre autres, mais aussi les plus petits comme Axell Hockey au Saguenay-Lac-Saint-Jean, font fabriquer leurs bâtons à l’étranger en raison de ces normes environnementales. «La grande partie du bâton est faite de fibre de carbone et il y a des pays qui n’ont pas encore de réglementation à ce niveau-là, donc les compagnies vont profiter de cette situation», explique le propriétaire d’Axell hockey, Patrick Allard. Par exemple, la marque Sher-Wood produisait des bâtons en bois jusqu’en 2007 au Québec. L’entreprise sherbrookoise s’est concentrée peu à peu sur les bâtons en composite pour ensuite déménager sa production en Chine à partir de 2011.

Il ne saisit toutefois pas pourquoi les grosses compagnies ne réussissent pas à produire ici. «Je ne comprends pas pourquoi Bauer a son centre de recherche à Blainville et qu’il produit à l’extérieur quand même», souligne-t-il.

La situation n’est pas seulement propre aux bâtons, mais pour le reste de l’équipement d’un joueur de hockey aussi. «L’équipement est comme un IPhone. On pourrait dire qu’il vient d’une dizaine de pays dans le monde parce que chaque partie est faite un peu partout. Ensuite, il y a l’assemblage à un endroit», dit-il.

Objectif marketing

Patrick Allard est conscient que les consommateurs seraient plus intéressés à un produit, si ce dernier avait la marque Fait au Canada. «Ce serait le but, mais à quel coût. C’est de la recherche à faire et pour le moment je ne suis pas rendu là avec mon entreprise», raconte-t-il. Son objectif est de pouvoir produire ses bâtons ici dans l’avenir. Il pense entrer en contact avec une entreprise québécoise prochainement pour pouvoir développer son projet.

À propos de Samuel Bouchard Beaudoin

Samuel Bouchard Beaudoin
Samuel est un jeune homme de 19 ans qui provient de la ville de Joliette dans Lanaudière. Avec sa personnalité aussi colorée que les bas dans ses pieds, l'énergie qui est emmagasinée dans ses cinq pieds et huit pouces est infinie. Il est très courant de le voir dans le gymnase ou sur les terrains de sport extérieurs, lui qui est passionné par l'activité physique. Il est un grand passionné de baseball auquel il a offert les 13 dernières années de sa vie au travers des meilleures catégories de la province. Plus souvent qu'autrement, vous verrez Samuel avec un grand sourire aux lèvres.

À voir aussi

Saguenéens de Chicoutimi | Jean surpasse Groulx au chapitre des victoires

Les Saguenéens de Chicoutimi ont disposé des Olympiques de Gatineau par la marque de 5 …