Accueil / Sports canins attelés | Le Championnat de l’Est canadien à Alma et Lamarche en 2021 / La conseillère municipale d’Alma, Véronique Fortin, et la mairesse de Lamarche, Lise Garon, sont venues au centre Dorval appuyer la présidente du club STAC, Annie-Pier Bouchard, mardi, lors de la conférence de presse annonçant la tenue du Championnat de l’Est canadien.

La conseillère municipale d’Alma, Véronique Fortin, et la mairesse de Lamarche, Lise Garon, sont venues au centre Dorval appuyer la présidente du club STAC, Annie-Pier Bouchard, mardi, lors de la conférence de presse annonçant la tenue du Championnat de l’Est canadien.

La conseillère municipale d’Alma, Véronique Fortin, et la mairesse de Lamarche, Lise Garon, sont venues au centre Dorval appuyer la présidente du club STAC, Annie-Pier Bouchard, mardi, lors de la conférence de presse annonçant la tenue du Championnat de l’Est canadien.

À propos de Antoine Pelland-Ratté

Antoine Pelland-Ratté
Originaire de Saint-Augustin-de-Desmaures, on pourrait décrire Antoine Pelland-Ratté comme un véritable amoureux de la pensée. Jouer l’avocat du diable, explorer de nouveaux concepts atypiques et s’impliquer dans des projets diversifiés font partie de ses activités favorites qui définissent pleinement sa personnalité et ses intérêts. Il tire d’ailleurs ce petit penchant pour les loisirs intellectuels de son parcours sinueux à travers tous les domaines de l’art et des sciences humaines. On parle ici de musique, de théâtre, de dessin, de peinture, de sculpture, d’histoire, et bien sûr, de politique. En effet, son implication politique dans la vie étudiante est ce qui justifie le mieux son penchant revendicateur. C’est d’ailleurs cette vive passion pour l’apprentissage des rouages de la politique qui l’a mené, en 2017, à s’enraciner en Art et technologie des médias, dans le profil « journalisme ». Après ses études collégiales, il envisage de réaliser un Baccalauréat intégré en relations internationales et affaires publiques à l’Université Laval, afin d’acquérir au travers de son parcours des compétences qui lui permettront d’enjoliver sa communauté, et ce, à travers l’art de la politique.

À voir aussi

La décroissance dans tous ses états

Le point fort de la décroissance est de révéler les maux de notre société, au …