Accueil / World / Sports / Un tournoi de balle-molle dans la neige à Hébertville

Un tournoi de balle-molle dans la neige à Hébertville

Le terrain de balle-molle est aménagé dans la neige, au centre-ville d’Hébertville.
Photo: Samuel-Bouchard-Beaudoin

 «Faire l’hiver, ce qu’on peut faire l’été», c’est la mission que s’est donnée le président du Festiballe hivernal d’Hébertville, Dave Simard. Un tournoi de balle-molle, un tournoi de «poche» et un tournoi de volleyball seront notamment présentés simultanément, dans la neige, lors de la 7e édition de l’événement, les 7 et 8 mars prochains.

Par Mariane Guay et Samuel Bouchard-Beaudoin

Mariane.14@hotmail.com – Samuelbouchardbeaudoin@hotmail.com

La popularité du Festiballe est indéniable et ne cesse d’augmenter chaque année. La preuve, toutes les activités sont complètes depuis un certain temps. «On a toujours rempli nos inscriptions, mais souvent c’était une semaine ou 10 jours à l’avance. Cette fois, les trois tournois sont “bookés” depuis plus d’un mois», a expliqué le président du Festival.

Pour l’occasion, le centre-ville d’Hébertville est barré dans le but de placer toutes les activités dans le même secteur. En plus des trois tournois, des jeux gonflables et du «jumpai» seront également à proximité. Toutes les activités qui sont à la disposition de la population sont gratuites. Les profits qui sont engrangés durant la fin de semaine sont quant à eux redistribués à la communauté. «On remet dans les loisirs, on redonne de l’argent à la municipalité pour que les membres puissent construire de nouvelles infrastructures par exemple», a ajouté M. Simard.

L’aménagement du terrain de baseball est assuré par trois souffleurs qui parcourent la surface de jeu afin de garder toute la neige. «On crée un grand mur d’environ 15 pieds qui remplace la clôture au bout du terrain». Le principe est le même pour le volleyball et les commentaires sont positifs. «Les participants nous disent souvent que cela est comme jouer sur le sable, il n’y a donc pas de problème pour se jeter par terre», a soutenu le président.

M.Simard avait remarqué qu’il n’y avait pas de tournoi de balle-molle l’hiver au Lac-Saint-Jean contrairement à d’autres régions. Il a donc décidé de créer un comité pour un tournoi de balle puis, d’autres activités s’y sont rattachées. «Le principe est de faire des activités d’été, dans un contexte d’hiver.»

Selon lui, les activités se font rares en ce temps-ci de l’année. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’est né le Festiballe. «Le but, c’est de dynamiser Hébertville et d’inviter la population environnante à bouger durant ce mois de l’année, où il se passe moins d’activités.»

À propos de Mariane Guay

Mariane Guay
Mariane est une étudiante originaire de Saint-Félicien au Lac-Saint-Jean. Elle est d’ailleurs très attachée à sa région et à sa famille et échappe parfois un «lala ou un à cause». Tout comme l’athlète du même nom, Mariane a passé une très grande partie de sa courte vie à pratiquer le patinage de vitesse. Cette passion pour les sports s’est élargie au cours des années jusqu’à écouter religieusement chaque partie de hockey et de tennis sur le Réseau des sports. Elle compte poursuivre ses études à l’université après avoir obtenu son diplôme collégial.

À voir aussi

Les Saguenéens ont le dessus sur l’Océanic et Lafrenière

Les Saguenéens de Chicoutimi ont vaincu l’Océanic de Rimouski par la marque de 4 à …