Accueil / Sports & loisirs / Une 20e édition attendue au Mont-Édouard

Une 20e édition attendue au Mont-Édouard

Les organisateurs du Festi Haute-Route et Télémark du Mont-Édouard ont souligné en grand la 20e édition qui débute demain. Ils proposent une programmation remplie de nouveautés telles que le Défi des Géants de Blizzard.

Le Festi Haute-Route et Télémark compte accueillir quelques centaines de personnes au Mont-Édouard

Depuis trois ans, le festival Haute-Route et le Télémark se sont associés pour ne former qu’un évènement de plus grande envergure. La plus grosse nouveauté de cette année est certainement le Défi des Géants de Blizzard. «Le but des gens dans la journée est d’atteindre trois sommets soit la Vallée des Géants, Grive et Sacré-Cœur. De plus au sommet il y aura des surprises comme une fondue au fromage et une fondue au chocolat», explique la coordinatrice du marketing au Mont-Édouard, Marie-Êve Carrier.

Pour une première fois, MTNdju se joint à l’évènement en organisant l’activité Outback. Ce sera une journée complète d’immersion en backcountry avec des guides professionnels qui transmettront des connaissances, des techniques de montée et tracé, des introductions aux risques hors-piste non balisés et autres.

La traditionnelle course freeride de Xalibu sera encore de retour cette année. «Que tu sois en ski, en planche à neige ou même en télémark cela importe peu. Tout le monde est jugé de la même façon, soit avec les critères du Freeride World Tour», explique Marie-Êve Carrier. De plus, le gagnant se verra offrir comme prix une paire de skis Xalibu ou un slipboard Xalibu qui arrivera sur le marché prochainement.

De plus, Filion ski offrira des cliniques de télémark avec ses moniteurs certifiés par l’Association canadienne des moniteurs de ski nordique (CANSI) pour la modique somme de 15$ pour un cours ou 25 $ pour deux. «Les prix sont vraiment ridiculement bas et en plus l’équipement est fourni, donc si tu n’as jamais essayé le télémark, c’est le moment», commente la coordinatrice du marketing au Mont-Édouard.

Le festival se terminera avec un gros souper méchoui, un DJ et un spectacle de Les Dérapeutes ainsi que plusieurs exposants présents sur place. «Lors de chaque activité, les gens mettent leur nom dans une grande boîte pour [obtenir] une multitude de prix, dont un gros tirage final d’une paire de skis Atomic», indique Mme Carrier.

Les organisateurs attendent quelques centaines de personnes pour l’évènement. «Ce n’est pas la plus grosse édition, car dans le passé, c’était vraiment plus gros. Cette année, on lui redonne l’envergure qu’elle a déjà eue», dit-elle.

 L’évènement présenté par Jean Dumas Saguenay Mitsubishi se poursuivra qu’au 15 mars.

À propos de Laurent Théoret

Laurent Théoret
Laurent Théoret, originaire de la ville de Saint-Hyacinthe, transporte à Jonquière sa jeune âme de sportif. Son parcours au secondaire a été fort grâce au Sport-études.Intéressé par la radio et le journalisme sportif, Laurent y trouve son compté en Art et technologie des médias. Pourtant, il se découvre d'autres passions, entre autres pour l'actualité et la photo. Le côté curieux de sa personne lui permet d'être investi dans tout ce qu'il entreprend. Proche de ses amis et collègues, Laurent n'a pas peur de venir en aide aux autres. Grand voyageur dans l'âme, Laurent aimerait bien traverser l'Atlantique pour y exercer le métier de ses rêves, mais il laisse toutes les portes ouvertes.

À voir aussi

Dernier coup de pédale pour les Gazelles

  Le club de vélo Les Gazelles de Laterrière a roulé pour une dernière année …