dimanche , 5 juillet 2020
Accueil / Reportages / Le prêt à manger plus cher qu’un repas maison.

Le prêt à manger plus cher qu’un repas maison.

Selon Statistique Canada, 54% des Canadiens achètent des repas déjà préparés au moins une fois par semaine. De nos jours, le temps est autant précieux que l’argent. Les gens prennent donc moins de temps pour cuisiner et se tournent plutôt vers les repas déjà préparés. Par contre, est-ce que cette façon de vivre vous fait économiser de l’argent? Eh bien pas vraiment.

Selon la professeure d’économie au Cégep de Jonquière, Céline Rodriguez, il est définitivement mieux pour votre portefeuille de faire vos propres repas. «Les gens qui cuisinent ces repas préparés vont nécessairement tenter de faire des profits. Ce qui fait en sorte qu’il est très difficile de réussir à économiser en achetant ces plats. Il est préférable d’acheter vos aliments séparément et de faire votre nourriture vous-même.»

Notre équipe a donc tenté l’expérience en recensant les prix d’une sauce à spaghetti, d’un spaghetti à la viande et d’un macaroni à la viande fait en magasin. Par la suite, des calculs ont été effectués pour comparer les prix des mets prêts à manger, aux prix des aliments nécessaires pour confectionner ces plats à la maison. Nos résultats ont révélé que la sauce à spaghetti fait maison est 50% moins chère que celle faite en magasin. Le spaghetti à la viande fait maison est 70% moins cher que celui fait en magasin, le macaroni à la viande fait maison est 45% moins cher que celui fait en magasin. (Le test est disponible dans son intégralité dans la vidéo explicative suivante.)

Il y a une raison bien précise aux résultats de ce test explique la professeure d’économie. « Les entreprises vont souvent acheter leurs nourritures en vrac pour réaliser leurs plats puisque ça revient moins cher. Cependant, le consommateur va toujours payer un supplément, car la nourriture est transformée.

Mme Rodriguez explique qu’il faut toutefois prendre en considération le coût de renonciation. Cela signifie que pour certaines personnes, il serait peut-être plus avantageux de manger des repas déjà préparés si cuisiner leur fait perdre des heures de travail. Toutefois, cette notion s’adresse surtout aux gens qui ont très peu de temps libre et qui gagnent un bon salaire.

Le gaspillage peut être une autre raison pour laquelle les gens se tournent vers les mets préparés. La professeure croit qu’il y a d’autres solutions. « Il est toujours possible pour vous de congeler vos aliments, ça vous évite de gaspiller et de devoir payer pour des mets préparés.»

 

À propos de Samuel Morin

Samuel Morin
Samuel Morin est un jeune homme de 19 ans originaire de Jonquière. Il est un passionné de sport et des communications. Pour lui, le journalisme était un choix logique pour pouvoir lier ses deux passions.

À voir aussi

Dossier sur les dépendances: la cyberdépendance aux commandes de la société?

À l’ère où la technologie et Internet sont omniprésents, un nouveau phénomène addictif semble prendre …