mercredi , 21 octobre 2020
Accueil / Arts & culture / Le grand retour de Dany Placard

Le grand retour de Dany Placard

Dany Placard s’inspire de la musique des années 70 pour son style rock psychédélique francophone. Photo : Jules Boislard Gauthier

Ce samedi soir, au Bistro Café Summum à Chicoutimi, Dany Placard fera sa première apparition sur scène depuis le début de la pandémie. Une occasion pour lui de tester du nouveau matériel.

Le chanteur est de passage dans sa région natale pour offrir un spectacle psychédélique aux Saguenéens. Il est enchanté à l’idée de revenir chez lui devant une foule avec plusieurs visages familiers. « C’est sûr que je prêche un peu pour ma paroisse, mais l’accueil des gens du Saguenay est tout simplement parfait », mentionne Dany Placard en entrevue téléphonique. Son dernier spectacle dans la région remonte au 6 mars à Jonquière, tout juste avant l’éclosion de la COVID-19 au Québec. « Ce dont je m’ennuie le plus, c’est de faire un spectacle devant un public de feu et d’aller prendre un verre avec les musiciens par la suite », affirme l’artiste originaire de Laterrière.

Un confinement productif

Au tout début de la pandémie, il s’est évadé avec sa copine, Julie Doiron, dans leur maison au Nouveau-Brunswick pour s’éloigner de l’épicentre de la province : Montréal. C’est dans ce havre de paix qu’ils ont composé un album commun qui devrait sortir en 2021.

Après sept semaines, il est finalement retourné dans la métropole pour faire un autre album, mais cette fois-ci avec Dave Chose. Le projet devrait, lui aussi, sortir au cours de la prochaine année.

Pour faire suite à son album J’connais rien à l’astronomie sorti en janvier dernier, il a enregistré six chansons qui vont se retrouver dans son nouveau projet : Astronomie suite. Il va présenter certaines chansons en primeur durant le spectacle de ce soir.

Son inspiration musicale

Pour composer ses nouveaux albums, il a utilisé des moyens peu conventionnels. « Je me suis inspiré des champignons magiques pour écrire J’connais rien à l’astronomie et j’ai continué dans cette veine d’inspiration un peu plus floue, éclatée et un peu moins dépressive. Je pense que les gens ont besoin de se laisser aller et d’arrêter de penser à ce qui se passe autour », révèle Dany Placard. C’est cette façon de composer qui caractérise son style de musique unique en son genre.

À propos de Philippe Chabot

Philippe Chabot
Philippe Chabot a décidé de quitter la ville de Lévis pour se rendre à Jonquière où il poursuit ce qui lui a toujours plu, la communication. Il voit le journalisme comme un métier où il peut vivre de ses passions. Les voyages sont pour lui, une belle opportunité pour connaitre de nouvelles cultures et de nouvelles langues. Maintenant retraité du sport compétitif, il adore faire son sportif de salon et regarder le basketball à la télévision. Le sourire aux lèvres, il aime parler et en apprendre plus sur le monde qu’il côtoie. Au travers de ses histoires rocambolesques et de ses petites blagues, il partage sa joie de vivre aux autres. Dans le futur, toutefois incertain, il se voit dans une carrière internationale afin de pouvoir contribuer activement à l’amélioration de ce monde de fou dans lequel on vit.

À voir aussi

Deuxième vague : les salles de spectacles accusent le coup

Le spectre  d’un second confinement engendre bon nombre d’impacts négatifs sur l’industrie artistique de la …