samedi , 28 novembre 2020
Accueil / Actualités / Des employés loyaux : la clé du succès

Des employés loyaux : la clé du succès

Catherine Émond et Stéphanie Guérin-Tremblay ont offert la conférence « Au-delà du salaire, comment augmenter la rétention des employés ».
Photo : Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord

Une rétention optimale des employés dans une entreprise est économique, mais permet aussi de rendre une institution plus efficace. C’est ce qu’a mis de l’avant un webinaire présenté par la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord jeudi, intitulé : « Au-delà du salaire, comment augmenter la rétention des employés ».

« Fidéliser, ça coûte moins cher que recruter, et c’est aussi stratégique que de planifier ses ventes », a déclaré la consultante en ressources humaines Stéphanie Guérin-Tremblay. Accompagnée de la spécialiste des ressources humaines et des affaires Catherine Émond, elle a animé la conférence qui relevait l’importance des employés loyaux, à laquelle une soixantaine de personnes ont assisté.

Les deux femmes ont établi un parallèle entre le domaine du marketing et les ressources humaines, en lançant : « Ce que l’on fait pour fidéliser nos clients, pourquoi ne pas l’appliquer à nos employés? ». Les spécialistes considèrent que les « programmes privilèges » adressés aux consommateurs sont aussi primordiaux pour maintenir les employés à l’interne.

Mme Émond a souligné que plus les individus demeurent dans une organisation, plus l’institution se verra, entre autres, accroître ses performances et la satisfaction de ses clients.

Malgré la pénurie de main d’œuvre, la rétention des employés est autant cruciale que la publicité de recrutement, selon les conférencières. Comme les candidats ont maintenant l’embarras du choix de leur milieu de travail, ils auront tendance à sélectionner le plus agréable.

Pour parvenir à cet objectif, le sentiment de la réalisation de soi des employés doit être mis de l’avant, bien avant une modification d’échelle salariale. Un accueil adéquat des nouveaux employés et des rencontres de suivi fréquentes sont des exemples de stratégies qui peuvent mener à cette fin.

En contexte de pandémie, le sentiment d’appartenance à une équipe de travail est d’autant plus important, selon les spécialistes. Mme Émond considère que ces temps troubles sont « un bon moment de se réinventer » en communiquant avec les employés.

À propos de Coralie Laplante

Coralie Laplante
Féministe assumée originaire de Montréal, Coralie se passionne pour les arts sous toutes leurs formes. Considérant que la beauté se trouve dans la différence, la jeune passionnée des mots s’intéresse à tout créateur déviant des conventions et des chemins préétablis. Cinéma, littérature, musique, mode ou arts visuels, tout alimente l’esprit (légèrement) agité de Coralie. Le reste de l’attention de Coralie se porte sur ses rencontres, et son désir de dénoncer les inégalités, comme d’en apprendre plus sur toutes les causes sociales. S’impliquant depuis deux ans en tant que journaliste et directrice dans le magazine web La Cerise, elle croit essentiel de faire partie intégrante de son milieu de vie. Participer au Forum étudiant et à l’organisation du festival De l’Âme à l’Écran fait aussi partie de ses activités. Décrite comme un Cube Rubik emmêlé par ses colocs, Coralie espère frayer son chemin au travers de ses propos à l’aide de ses couleurs et de nombreuses tasses de café.

À voir aussi

Les étudiants internationaux se préparent à l’hiver

Hiver ne rime pas avec festival de beauté à Saguenay, a rappelé le fondateur du Club plein air …