vendredi , 27 novembre 2020
Accueil / Arts & culture / Voir : Abel lance son premier album

Voir : Abel lance son premier album

La chanson coup de cœur d’Abel dans Voir? Ces temps-ci, qui parle de sa relation avec son père. Photo: Sophie Boivin

Abel, de son vrai nom Philippe Harvey, en est à ses débuts dans le monde de la musique. L’auteur-compositeur-interprète d’Alma a récemment lancé son premier, EP Voir, un microalbum de style « folk rock planant », décrit-il.

Le lancement de Voir s’est déroulé le 17 octobre dernier à la microbrasserie le Lion Bleu à Alma. Le jeune homme a proposé un microalbum touchant et complexe à la cinquantaine de personnes présentes. « Bienvenue à mon premier show sold-out », s’est-il exclamé, devant une salle comble. En plus des cinq chansons présentes sur l’album, il a aussi joué d’anciennes et de nouvelles chansons.

Voir a pris naissance dans le studio d’enregistrement d’un de ses enseignants. Accompagné de ses musiciens, Abel y livre ce qu’il considère être sa plus grande fierté jusqu’à maintenant dans sa carrière musicale.

Une passion qui remonte à loin

Depuis sa quatrième année du primaire, Philippe joue de la musique. Il compose aussi des textes depuis aussi longtemps qu’il puisse se souvenir. Mais ce n’est qu’à sa cinquième année du secondaire que l’artiste a commencé à composer ses propres chansons. « J’ai toujours été bon pour écrire, alors le pont s’est fait naturellement entre l’écriture et la musique », raconte-il.

Abel puise son inspiration partout où il le peut : « Souvent c’est juste une phrase que moi ou quelqu’un d’autre dit. » Mais, en général, ses textes parlent de sa vie à lui: les gens qui l’entourent, ses expériences et ses amours sont des sujets qui l’animent.

La musique, c’est une passion qui enflamme l’Almatois de 20 ans. « Je pars ailleurs, dans ma bulle, dans mon monde. Quand je suis sur une scène devant les gens, je suis conscient que les gens sont là, mais c’est comme si j’étais ailleurs », dit-il, des étoiles dans les yeux.

Le jeune homme participe également au concours Ma première Place des Arts. Il s’est classé pour les demi-finales, qui auront lieu le 17 février prochain.

À propos de Sophie Boivin

Sophie Boivin
Créative, énergique et ambitieuse, voilà trois mots qui décrivent bien Sophie Boivin. Âgée de 19 ans, la Saguenéenne a su à un très jeune âge qu'elle voulait travailler dans les médias, comme sa maman. Son intérêt pour les communications et le journalisme la pousse chaque jour à se dépasser. Passionnée d’art sous toutes ses formes, Sophie prend plaisir à user de son imagination débordante pour créer. Le dessin, la danse, l’écriture, la photographie et la musique font notamment partie des moyens qu’elle utilise pour s’exprimer et laisser libre court à son imagination. Elle a toujours le mot pour rire et est une vraie bout-en-train. Son ambition fait en sorte qu’elle a de nombreux objectifs, comme de devenir plus tard journaliste ou recherchiste. Elle aimerait également travailler sur des documentaires.

À voir aussi

Une nouvelle boutique artisanale à Place du Saguenay

  La Boutique des Artisans a ouvert ses portes, jeudi, à Place du Saguenay. La boutique, qui …