vendredi , 27 novembre 2020
Accueil / Actualités / Centres commerciaux: 40% des clients évitent de se laver les mains

Centres commerciaux: 40% des clients évitent de se laver les mains

Près de 40 % des clients qui entrent au centre commercial Place du Royaume évitent de se laver les mains aux stations de désinfection pourtant placées bien en vue.  C’est ce qu’une équipe de journalistes de La Pige a pu remarquer lors d’une séance d’observation tenue le samedi 31 octobre dernier.

Deux jours avant que la région bascule en zone rouge, trois journalistes de La Pige se sont chacun postés à des portes différentes: celles près du Renaud-Bray, du Sports experts et celles du Cinéma Odyssée. L’expérience s’est déroulée durant les heures d’affluence, de 11h à 13h, durant la journée la plus achalandée de la semaine, soit le samedi. L’équipe a calculé le nombre de personnes qui respectent les consignes sanitaires versus celles qui ne le font pas.

Durant ces deux heures, 418 clients ont emprunté l’une des trois portes observées. De ce nombre, 162 ont omis de se laver les mains, ce qui équivaut à un pourcentage de 38,7%. Les journalistes ont d’ailleurs remarqué que plusieurs clients retournaient au distributeur de désinfectant après s’être senti observés. Ces clients ont été comptés dans le nombre de ceux qui ne se lavent pas les mains. Ce qui porte à croire que la pression sociale pourrait jouer un grand rôle dans le respect des consignes mises en place.

Des commerçants et des clients ont été questionnés afin de connaitre leurs positions par rapport aux mesures qui s’applique. L’opinion de ceux-ci est généralement mitigée. Certains croient que les règles sont suffisamment respectées, d’autres croient que c’est hors de contrôle.

La directrice générale de la Place du Royaume, Coreen Ann Crook, n’a pas voulu développer sur le sujet de la COVID- 19. « Nous avons mis en place toutes les mesures nécessaires et émises par le gouvernement, dans le centre commercial», a fait valoir Mme Crook.

 

À propos de Teresa Fortier

Teresa Fortier
D’origine Suisse, née à Penticton, en Colombie-Britannique, et élevée en Beauce, Teresa Fortier est une passionnée de la vie. Elle a l’art de l’écriture près du cœur dès le premier coup de crayon. Ses intérêts pour l’art et la culture vont donc de pair avec son souhait de marier la pratique du journalisme à celle des arts. Elle a eu la chance durant l’été 2020 d’exercer son écoute et sa sensibilité particulière envers l’histoire de la population, lors d’une expérience de travail en tant que journaliste pour la télévision régionale de la Haute-Côte-Nord. Elle a également été animatrice pour l’émission RadiArt à la radio communautaire de Jonquière, CKAJ. Enfin, l’étudiante en Art et technologie des médias meuble ses temps libres avec son amour pour l’écologie, les balados historiques et politiques, et les 1000 plantes qui encombrent les murs de son appartement.

À voir aussi

Un coup d’éclat et un cri du cœur de la part des enseignants

En négociations d’une nouvelle convention collective depuis onze mois, les membres du Syndicat de l’enseignement De La …