Salon virtuel des métiers d’art : un franc succès

La 40e édition du Salon des métiers d’art du Saguenay-Lac-Saint-Jean a débuté jeudi dernier. (Photo: courtoisie)

Les organisateurs du Salon des métiers d’art sont satisfaits de l’accueil reçu par cet événement qui se déroulait pour la première fois virtuellement.

Pour cette 40e édition qui a eu lieu le 19 au 22 novembre, des diffusions en direct des ateliers des artisans étaient présentés sur Facebook. 

La coordonnatrice de la Corporation des métiers d’art, Caroline Thériault, affirme que selon les statistiques du réseau social, des milliers de personnes ont été atteintes et des centaines d’utilisateurs ont interagi sur les vidéos.  

« Si je regarde les chiffres de chaque diffusion, je vois des 3000, 4000, 5000 personnes atteintes par vidéo et ça c’est sans compter les centaines d’interactions par publication. Des dizaines de personnes laissaient aussi des commentaires », explique Caroline Thériault.  

Malgré ce vent de positivisme, Mme Thériault fait valoir que l’équipe a  faire face à quelques problèmes mineurs comme des failles techniques.  

« Au début, on avait décidé d’utiliser de l’infographie dans les diffusions. Mais la force des réseaux internet n’était pas égale partout. Nous avons donc été forcés d’annuler ».  

D’autres pépins comme des erreurs de son et du calibrage de lumière ont aussi été notés, mais ont rapidement été corrigés.  

Caroline Thériault a conclu en disant que cette édition a été un défi pour tous, autant pour l’équipe de captation que pour les artistes.  

« Même pour les artisans, ça a été de l’ajustement, car il a fallu qu’ils aménagent leurs ateliers pour montrer le plus d’objets et le plus d’activités dans le même espace », conclut la coordonnatrice de la Corporation des métiers d’arts.  

Un concours pour gagner 200$ en bons cadeaux est en cours jusqu’à la fin du mois de novembre. Pour participer, les internautes doivent partager une des vidéos de l’édition en ligne du salon à deux amis Facebook.  

À propos de Manuel Cardenas

Manuel Cardenas
Manuel Cardenas a quitté son pays d'origine, le Pérou, à l'âge de six ans pour venir s'établir au Québec. Quand il a eu l'option de déménager à Jonquière pour étudier son métier de rêve à 200 km de chez lui, la distance ne l'a pas trop dérangé et il a foncé! C'est un passionné de musique depuis qu'il est tout petit. Il joue de quelques instruments comme le piano et la guitare et cette musicalité lui permet de garder une personnalité dynamique. Son autre grande passion est le sport, plus précisément le soccer. À l'âge de 14 ans, il a commencé à faire des vidéos YouTube axées sur ce sujet. Aujourd'hui, sa chaine contient 76 vidéos, un total de 4 200 000 vues et environ 9000 abonnés. Le soccer est d'ailleurs la raison pour laquelle il a tourné ses yeux vers le journalisme. Son rêve est de devenir journaliste sportif et de commenter et couvrir les plus grand matchs de soccer au monde! Il se voit déjà dans un studio, le micro à la main en train de commenter une finale de la Ligue des Champions. Il voudrait également combiner son futur métier de journaliste avec sa chaine YouTube en appliquant ses connaissances en communication pour développer son contenu

À voir aussi

COVID-19: les secrets d’un tournage sécuritaire

Grâce au travail acharné des producteurs et des réalisateurs, aucune éclosion ne s’est produite dans …