Des chercheurs lancent un ouvrage sur le deuil

Le témoignage de François Tremblay en lien avec le décès de son frère était très touchant.

Dans leur ouvrage collectif Quand le deuil se compliqueDanielle Maltais et Jacques Cherblanc mettent en lumière un sujet jusqu’à maintenant peu traité et expliqué dans la littérature francophone. 

  Le livre, qui a été lancé mercredi de façon virtuelle par les deux enseignants de l’Université du Québec à Chicoutimi ainsi que des collaborateurs, définit en quoi consiste le deuil compliqué auprès de différentes clientèles.   

 Jacques Cherblanc a expliqué que ce type de deuil se produit lorsque des perturbations normales telles que la dépression, les sauts d’humeur, la tristesse ainsi que l’anxiété sont présentes pour une période de 6 à 12 mois à la suite du décès. Ces émotions sont présentes trop longtemps à la suite du deuil. 

  La professeure en travail social à l’Université du Québec en Outaouais Josée Grenier croit que cette œuvre a enrichi la littérature et démontre la complexité de cette épreuve.  « Ce livre-là pour moi est une heureuse contribution à la notion du deuil compliqué.  C’est très intéressant pour les acteurs de terrain », confirmé Mme Grenier. 

 Témoignage touchant 

Durant le lancement, l’ancien journaliste à la radio de Radio-Canada, François Tremblay était présent pour parler du décès de son frère, le comédien Ghyslain Tremblay.  

 « C’est un processus sur dix ans, il avait 60 ans lorsqu’il a eu son diagnostic d’Alzheimer. C’est un deuil qui se fait de jour en jour. À chaque visite, il avait un petit deuil, il avait la perte de quelque chose », a expliqué François Tremblay.  

 La COVID-19 a accéléré le décès du comédien et la famille ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi rapide. La pandémie a compliqué le processus du deuil. « Nous avons reçu énormément de messages sur les réseaux sociaux. Je me rends compte maintenant que ça fait du bien. Il n’a pas eu d’évènement social pour son décès. J’ai vécu d’autres deuils et pour celui-ci tout est différent », confié l’ancien journaliste. 

 Jacques Cherblanc et Danielle Maltais tenaient d’ailleurs à remercier chacun des collaborateurs pour leur contribution. L’ouvrage qui comporte neuf chapitres est disponible dans les librairies depuis le 18 novembre.  

 

À propos de Cloé Hudon

Cloé Hudon
Native du Saguenay, Cloé Hudon est une mordue des communications. C’est lors de son parcours à l’école secondaire Charles-Gravel que Cloé découvre son intérêt pour ce champ d’études. La jeune fille a toujours ressenti un engouement pour les médias. Ses parents lui ont d’ailleurs raconté qu’elle suivait attentivement le déroulement des actualités dès son jeune âge. Cloé aime explorer des sujets provenant de divers domaines. Effectivement, la jeune femme de 21 ans adore ajouter des cordes à son arc. Elle a travaillé cet été pour le Réseau Santé en français de Î.-P.-É. en occupant le rôle de gestionnaire de communications. Parfois un peu loufoque, sa personnalité débordante lui permet de laisser sa trace partout où elle passe. Son plus grand rêve? Avoir son propre Talk-show!

À voir aussi

Cégep de Jonquière : lancement d’un jeu d’évasion virtuel

Un nouveau jeu d’évasion pour découvrir les programmes d’études dans un univers pré-apocalyptique nommé La …