mercredi , 27 janvier 2021

Dernier match dans la bulle : les Saguenéens blanchis

 

Sags
Les Saguenéens ont conclu leur séjour dans la bulle de Québec avec une défaite de 3 à 0 contre l’Armada. (Photo : Anick Berger)

 

Les Saguenéens de Chicoutimi se sont inclinés par la marque de 3 à 0 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand. Il s’agissait de la deuxième défaite en autant de soirs pour les Sags, qui disputaient un dernier match haut en intensité  dans la bulle de Québec.

 Les deux équipes ont disputé une première période forte en animosité. De bonnes mises en échec ont été distribuées des deux côtés de la patinoire. Le gardien de l’Armada, Olivier Adam a bloqué les treize tirs dirigés vers lui par les Saguenéens. De son côté, le cerbère de Chicoutimi, Alexis Shank, s’est signalé à trois reprises, mais a cédé à mi-chemin de la première période sur un tir d’Alexis Gendron lors d’un deux contre un.

Les Blainvillois ont entamé le deuxième engagement avec le couteau entre les dents.  Mathias Laferrière a d’abord trompé la vigilance de Shank avec un bon tir de la ligne bleue après seulement quatre minutes de jeu. Benjamin Corbeil a profité d’un avantage numérique quelques minutes plus tard pour porter l’avance des siens à trois buts. Olivier Adam a continué sa bonne soirée, s’illustrant notamment sur un trois contre un en fin de période.

Adam brille

Olivier Adam a consolidé la victoire des siens, et son premier jeu blanc de la saison, en bloquant les sept lancers dirigés à son endroit en troisième période. Il s’est d’ailleurs offert un magnifique arrêt lors d’une échappée de Xavier Labrecque en fin d’engagement.

L’Armada n’a pas su trouver le fond du filet non plus lors du dernier vingt, ce qui a confirmé la marque finale de 3 à 0 en leur faveur au terme du match.  Blainville-Boisbriand termine son séjour dans la bulle avec six victoires en autant de rencontres, alors que les Sags retournent au Saguenay avec une fiche de deux victoires, une défaite en temps réglementaire et trois défaites en prolongation dans la Capitale-Nationale.

Jean déçu, mais optimiste

L’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, a reconnu que son équipe a manqué d’opportunisme. « [Olivier] Adam a été étincelant ce soir, mais nous n’avons pas pu tirer profit de plusieurs occasions, par exemple nos nombreux surnombres », se désole-t-il. Jean est toutefois satisfait du séjour de son équipe dans la bulle. « Nos gars ont super bien fait ça, on a pris de la confiance malgré les absences de Dawson Mercer et Hendrix Lapierre et l’expérience de la bulle s’est déroulée mieux que dans nos rêves les plus fous. Mission accomplie, et même plus », a conclu l’entraîneur.

 

À propos de Anthony Ouellet

Anthony Ouellet
Tout droit sorti du froid nordique de Chibougamau, Anthony Ouellet a rapidement trouvé sa place au Cégep de Jonquière. Rigolo à temps perdu, le jeune homme combine son amour pour l’écriture et sa passion pour l’actualité en tout genre pour livrer des textes de qualité aux lecteurs qu’il chérit tant. Bien qu’il se passionne pour la majorité des sujets, son emploi de rêve est de remplacer le bon vieux Jean-René Dufort à la barre d’Infoman. Sinon, journaliste parlementaire, sportif ou d’enquête feraient amplement l’affaire du jeune homme. En additionnant son humour sarcastique à son éthique de travail hors du commun, Anthony ravivera la joie de vivre dans tous les studios, salles de nouvelles et salles de rédaction qu’il visitera. Au volant de sa rutilante Honda Accord 2005, aucune couverture ne lui échappe. Planteur d’arbres dans ses temps libres, il a su perfectionner son art journalistique au journal la Sentinelle l’été dernier, le rendant ainsi un véritable artisan de l’information.

À voir aussi

Les Sags transigent à la date limite

À la date limite des transactions lundi, les Saguenéens se sont affichés comme acheteur alors …