La communication, la clé de la transition socio-écologique

La communication dans un contexte de transition socio-écologique : voilà le thème qu’a méticuleusement sélectionné la cohorte du diplôme d’études supérieures spécialisées en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi pour son événement et colloque Ensemble vers l’action qui se déroulera virtuellement jeudi.

Pour les étudiantes de ce programme, la communication permet de faire évoluer les mentalités et est, par le fait même, très utile dans un contexte de transition socio-écologique. « Ce sujet est important pour nous puisqu’en tant que futures éco-conseillères, nous sommes des actrices de changement. Nous devons avoir des outils de communication efficaces afin de bien partager notre posture et nos idées et d’intégrer le développement durable dans nos pratiques », explique l’une des quatre étudiantes derrière le projet, Élizabeth Perron.

L’événement de jeudi se divisera en deux activités, soit un rallye qui a présentement lieu dans Chicoutimi et un colloque virtuel. Différents conférenciers et acteurs engagés du milieu seront invités à discuter de leurs stratégies de communication et répondront à la question : comment est-ce que le dialogue peut être un propulseur pour le changement? Les participants pourront également intégrer les connaissances qu’ils auront acquises au cours de la journée lors d’une activité participative.

Selon l’Association professionnelle des éco-conseillers du Québec (APEQC), la communication est la compétence la plus utilisée dans le domaine. « Environ 80 % de nos professionnels l’utilisent quotidiennement, donc la thématique que vous mettez de l’avant est extrêmement pertinente pour le renouvellement et la réflexion constante dans la profession », soulève la représentante de l’APECQ, Catherine Lemay Bélisle.

Un événement aux mille et une possibilités 

Tous les ans, la cohorte en éco-conseil de l’UQAC doit organiser un événement qui a pour but d’informer, sensibiliser et faire réfléchir sur une certaine thématique. Cette année, en raison de la pandémie, l’élaboration de l’événement Ensemble vers l’action a représenté un défi pour les étudiantes.

L’événement aura lieu le 28 janvier de 8h30 à 12h30 en virtuel.

« On est très fières d’avoir réussi à créer un événement dans ce contexte. Le virtuel nous amène d’autres possibilités comme de recevoir des invités qui viennent de Montréal », lance Élizabeth Perron.

Les organisatrices de l’événement, Mathilde Sauvé Gagnon, Audrey Lepage, Noémie Boulanger et Élizabeth Perron, sont satisfaites des 76 inscriptions qu’elles ont reçues jusqu’à maintenant et de la variété des participants qui seront présents.

Si vous souhaitez participer à l’événement, vous pouvez vous inscrire en consultant le lien https://uqac.zoom.us/meeting/register/tZIlfu2qrzIuHNyInH-vofk_ESVSH5DaDlSo.

À propos de Alice Proulx

Alice Proulx
Pour combler sa soif de liberté et de découvertes, Alice Proulx quitte Sainte-Agathe-des-Monts dans le cœur des Laurentides à l’âge de 17 ans pour venir s’installer au Saguenay, où elle n’avait jamais mis les pieds auparavant. Grande de jambes et d’esprit, elle affectionne particulièrement rencontrer de nouvelles personnes et échanger avec celles-ci sur leur histoire et leurs expériences. Selon elle, « ce qui rend différent, rend intéressant » ! Ambitieuse, créative et travaillante, Alice n’hésite pas à relever les défis qui se présentent à elle avec optimisme et s’investit pleinement dans chacun de ses mille et un projets. Son amour pour l’écriture l’a menée à devenir rédactrice du blogue de la compagnie LCR pour laquelle elle travaille et à faire plusieurs apparitions dans le journal L’Info du Nord lors d’un stage à l’été 2020. Ne sachant pas encore précisément son futur métier, elle se laisse guider par des valeurs telles que l’ouverture d’esprit, le dépassement de soi et la confiance. Toutefois, Alice sait pertinemment qu’elle désire être entourée de gens et saisir toutes les opportunités qui feront d’elle une humaine épanouie.

À voir aussi

Lancement de la campagne de financement Festivalma

  Après une pause d’un an en raison de la pandémie, Festivalma a lancé sa …