dimanche , 28 février 2021

Super Bowl : des amateurs servis même en pandémie

Le Super Bowl engendre, chaque année, d’énormes profits pour plusieurs organismes et commerçants de la région. Les disquaires et les brasseries sportives s’adapteront pour l’événement et le Comité Super Bowl d’Alma pourra amasser des fonds différemment des années précédentes.

Au moment du botté d’envoi qui soulignera le début du 55e Super Bowl, dimanche soir, le Comité Super Bowl d’Alma aurait dû tenir sa 30e édition de la soirée spéciale du Super Bowl à La Cage Brasserie sportive d’Alma. Cette année, le comité a dû s’adapter afin de récolter de l’argent pour les équipes de football scolaire d’Alma. L’année dernière, près de 30 000 $ ont été amassés par le comité lors de cette soirée. L’argent remis dans sa totalité aux équipes de la région permet de payer l’équipement nécessaire à la pratique du football.

Il était important pour le Comité Super Bowl d’Alma de récolter des fonds cette année aussi malgré la pandémie. « On trouve ça important de dire qu’on est toujours là et qu’on fait le maximum possible dans les circonstances pour les jeunes », a souligné un des membres du comité, François Émond. Ainsi, le Comité Super Bowl d’Alma procédera samedi et dimanche à la livraison de menus Super Bowl de La Cage Brasserie sportive d’Alma.

Tous les profits recueillis avec la livraison de la nourriture seront remis au Comité Super Bowl d’Alma qui croit pouvoir être capable d’amasser de 1 000 à 2 000 $. « C’est sûr que ce ne sera pas à la hauteur de ce qu’on fait d’habitude, mais au moins, on va être capables d’aller chercher un petit montant », a mentionné M. Émond qui a tenu à remercier la générosité de La Cage d’Alma.

Les commerçants s’adaptent à la soirée

La Cage Brasserie sportive de Chicoutimi offrira aussi des ensembles Super Bowl de prêt à manger. Les clients devront préparer, à l’aide d’indications, leur Tous pour un ainsi que le reste de leur boîte. Ces ensembles ne seront toutefois pas une source de profits selon le propriétaire de La Cage de Chicoutimi, Vincent Harvey. Le dimanche du Super Bowl engendre habituellement une augmentation des ventes triplant celles d’un dimanche ordinaire. « Ces temps-ci, on n’est pas au stade du profit. L’optique de La Cage présentement, c’est de faire travailler des gens », a mentionné M. Harvey.

Pour le propriétaire de Jello Musique, Jello Villeneuve, les jours suivants le Super Bowl devraient être profitables. Il assure que la vente de disques augmente généralement lorsque l’artiste présent au spectacle de la mi-temps offre un bon spectacle. Le disquaire répondra à la demande en faisant du service à l’auto et de l’envoi postal.

À propos de Anick Berger

Anick Berger
Anick Berger est une apprentie-journaliste de 20 ans qui semble bien plus jeune que son âge. Toutefois, de son petit corps ressort de fortes ambitions. Partie du tout petit village de Saint-Eugène-de-Ladrière dans le Bas-Saint-Laurent, la jeune femme étudie au Cégep de Jonquière en cultivant l’espoir d’un jour faire dire à ses parents : « Regarde c’est ma fille ça! » Passionnée de hockey depuis les premiers tournois de son père auxquels elle a pu assister, elle vient à Jonquière avec l’intention de devenir journaliste sportive. Alors que couvrir la Ligue de hockey junior majeur du Québec à la télévision pour une chaîne de sport demeure son rêve le plus fou, elle garde l’esprit ouvert, car elle adore en apprendre toujours plus sur l’actualité et tout ce qui s’y rattache. Directrice des communications, journaliste et gestionnaire des médias sociaux pour les Élites de Jonquière ainsi que pigiste à la couverture des Saguenéens de Chicoutimi pour le Journal de Québec, elle poursuit son rêve sourire aux lèvres, blague sur le bout de la langue et détermination dans les yeux.

À voir aussi

Plusieurs blessures à la suite de la deuxième vague

  L’entraînement à la maison causé par le reconfinement s’est traduit chez plusieurs par une augmentation des blessures.   « Cette semaine, …