dimanche , 18 avril 2021

Organismes artistiques et artistes professionnels : 210 000 $ en aide financière

 

En conférence de presse lundi, la mairesse Josée Néron a annoncé que le Conseil des arts de Saguenay déménagera ses bureaux dans le Pavillon Murdock, à Chicoutimi, au cours des prochains mois. (Photo: courtoisie)

La mairesse de Saguenay Josée Néron, ainsi que le Conseil des arts de Saguenay ont annoncé lundi matin une aide financière de 210 000 $ pour 23 projets artistiques dans la région. Un nouveau programme de bourses est également en développement pour le milieu. 

Les 23 projets choisis pour recevoir une aide financière de la part de la Ville avaient été soumis en janvier. La mairesse de Saguenay précise que ces budgets sont émis pour accompagner les artistes dans le plan de relance économique. Chaque projet aura droit à une aide maximale de 10 000 $. La Ville contribue pour 105 000 $ à la somme annoncée et le reste vient du ministère de la Culture et des Communications. 

« Nous voulons mieux soutenir la communauté artistique professionnelle », explique la présidente du Conseil des arts de Saguenay, Guylaine Simard. L’aide financière s’inscrira dans un protocole de trois ans. La Ville se chargera d’assurer un soutien pour la diffusion des projets artistiques, alors que le Conseil des arts épaulera les divers organismes de création, mais surtout les artistes, comme l’explique Mme Simard.  

Au départ, l’aide financière devait être de 50 000 $ pour le milieu. Le contexte de la pandémie a toutefois fait augmenter ce montant à 210 000 $, tel qu’annoncé par Josée Néron.  

Quant au renouvellement de cet apport financier, Josée Néron prévient que le tout dépendra de la situation au fil du temps. « Ça a été une année exceptionnelle. Le ministère a été au rendez-vous. On sent de la souplesse et on va continuer de surveiller les programmes et d’être à l’écoute », déclare la mairesse.  

Bourses en recherche et création  

Une nouvelle bourse destinée aux arts visuels, au théâtre, à la musique, au cinéma vidéo et à la danse sera mise sur pied pour le mois de mai, affirme la directrice générale du Conseil des arts de Saguenay, Kathy Boucher.  

« Ces bourses auront des impacts durables sur la démarche de création des artistes », commente Mme Boucher. En plus des montants alloués aux projets choisis, les nouvelles bourses auront pour effet de réaffirmer le soutien à la création des artistes selon elle.  

Pour démarrer, la Ville remettra 50 000 $ en mise de fonds pour les bourses. Une clause d’appariement est également prévue, ce qui veut dire que pour chaque dollar amassé au privé, la Ville s’engage à octroyer le même montant, jusqu’à concurrence de 25 000 $. « La clause d’appariement va permettre de bonifier le programme au fil des années, et d’offrir davantage à moyen terme », explique la directrice générale.  

La mairesse invite d’ailleurs le milieu des affaires à investir dans les bourses, en raison de la clause. De son côté, la présidente du Conseil des arts souligne l’importance de cet apport économique. « On veut rappeler toute l’importance des arts. Ce sont les éléments vitaux d’une société dynamique », mentionne Guylaine Simard.  

 

À propos de Amélie Simard-Blouin

Amélie Simard-Blouin
Amélie est une étudiante de troisième année option journalisme qui est pleine d’ambitions. Originaire de la ville de Québec, elle espère retourner travailler dans sa ville natale pour le milieu de la télévision. Amélie a toujours été passionnée par les arts, ce pourquoi elle aimerait se diriger vers le culturel pour son futur travail. Malgré ses champs d’intérêts très centrés sur les arts, l’étudiante de 19 ans est polyvalente et aime les défis. Elle aime bouger, travailler sous pression et rencontrer de nouvelles personnes! C’est alors avec joie qu’elle se lancera dans n’importe quel projet ou opportunité qui se présente à elle afin de laisser sa trace dans le monde médiatique.

À voir aussi

Une lecture sans bon sens pour le Théâtre du Faux coffre

Rire, réfléchir, décompresser : le Théâtre du Faux coffre présente la pièce Quand Ruth rencontre Kevin : …