dimanche , 18 avril 2021

Les Sags s’inclinent après une très mauvaise troisième période

Capture d’écran de la captation

Les Sags se sont inclinés par la marque de 5-2 face au Phoenix de Sherbrooke au Palais des sports Léopold-Drolet. Les joueurs de Chicoutimi n’ont pas su garder leur sang-froid et se sont fait remonter en début de troisième période. 

Les choses s’annonçaient bien pour l’équipe de Yanick Jean. À la fin de la deuxième, Hendrix Lapierre a ouvert le score pour les Saguenéens après deux périodes assez calmes des deux équipes. Cet avantage d’un but n’a pas été suffisant pour assurer la deuxième victoire contre Sherbrooke puisqu’en troisième période, le club local a enchaîné les buts. 

Erreur défensive 

Après seulement 17 secondes du début de la troisième, un mauvais contrôle du défenseur Artemi Kniazev a permis à l’attaquant du Phoenix Justin Gill de s’approprier de la rondelle et de créer légalitéCette erreur a complètement sorti les visiteurs de leur partie. Ils se sont par la suite retrouvés en désavantage numérique après une punition de Kniazev, et l’attaquant de Sherbrooke, Joshua Roy, est venu punir les Saguenéens avec un excellent tir. Ils ont fini par concéder trois buts en l’espace de seulement trois minutes. 

Le défenseur russe a voulu se racheter en réduisant le score à 4-2 avec un lancer bien placé, mais Charles Tremblay a planté le dernier clou dans le cercueil des Saguenéens, après un mauvais retour du gardien Sergei Litvinov. 

Lors du point de presse, l’entraîneur en chef des Sags a mis en lumière la mauvaise attitude de son équipe après avoir encaissé le 1-1. 

« On a donné un mauvais but, mais la manière qu’on réagit est importante. Dans ce temps-là il faut montrer du leadership et du caractère, et on ne l’a pas fait, on s’est écrasés. On a eu des très mauvaises pénalités, pour moi c’est de la frustration, ça n’a pas sa place et ce n’est pas de cette manière qu’on va avancer en séries », exprime le coach. 

Les Sags joueront à nouveau à Sherbrooke jeudi prochain, contre Baie-Comeau, et tenteront de rectifier le tir. 

À propos de Manuel Cardenas

Manuel Cardenas
Manuel Cardenas a quitté son pays d'origine, le Pérou, à l'âge de six ans pour venir s'établir au Québec. Quand il a eu l'option de déménager à Jonquière pour étudier son métier de rêve à 200 km de chez lui, la distance ne l'a pas trop dérangé et il a foncé! C'est un passionné de musique depuis qu'il est tout petit. Il joue de quelques instruments comme le piano et la guitare et cette musicalité lui permet de garder une personnalité dynamique. Son autre grande passion est le sport, plus précisément le soccer. À l'âge de 14 ans, il a commencé à faire des vidéos YouTube axées sur ce sujet. Aujourd'hui, sa chaine contient 76 vidéos, un total de 4 200 000 vues et environ 9000 abonnés. Le soccer est d'ailleurs la raison pour laquelle il a tourné ses yeux vers le journalisme. Son rêve est de devenir journaliste sportif et de commenter et couvrir les plus grand matchs de soccer au monde! Il se voit déjà dans un studio, le micro à la main en train de commenter une finale de la Ligue des Champions. Il voudrait également combiner son futur métier de journaliste avec sa chaine YouTube en appliquant ses connaissances en communication pour développer son contenu

À voir aussi

Profiter de la nature avec le yoga

Connecter avec la nature, respirer l’air glacial et s’imprégner du soleil font partie des bienfaits du yoga extérieur, une …