jeudi , 23 septembre 2021

Tout simplement merci!

C’est avec le cœur gros, mais rempli de fierté et de sérénité que nous vous présentons aujourd’hui la dernière édition de La Pige de notre cohorte. Au fil des articles et des dossiers, on aura ri, parfois même pleuré, on aura vécu de belles aventures, mais surtout, on aura grandi. Il nous aura aussi été donné le noble et particulier plaisir de vous informer, semaine après semaine. 

Inconnu. Ce mot résume assez bien la sensation que l’on a eue lorsqu’on nous a confié la tâche de produire un journal. Ajoutons à cela le contexte pandémique, qui n’aura pas aider à rendre l’opération plus simple. Heureusement pour les journalistes en herbe que nous sommes, nous avons pu compter sur une panoplie d’intervenants tous plus agréables les uns que les autres pour nous offrir une précieuse aide dans notre quête qu’était celle d’informer.

En ce sens, nous tenons à remercier tous les présidents d’entreprises, d’organismes, les élus municipaux, provinciaux et fédéraux qui ont pris du temps dans leurs horaires chargés, en cette année difficile, pour répondre à nos questions. Il va de soi de remercier aussi citoyens, propriétaires de PME, employés et toutes autres personnes qui avaient des histoires à raconter et qui ont accepté de nous les confier.

Bien sûr, rien de tout ça n’aurait pas été possible sans le support indéfectible de nos enseignants et technicien. Isabelle, Cathy, Roxanne, Pierre-Alexandre, Audrey et Joël, du fond du cœur, merci, merci profondément.

Gardons le meilleur pour la fin.

Lecteurs, lectrices, vous avez fait de notre parcours à La Pige une expérience mémorable en nous lisant, en réagissant et en donnant de l’importance à notre travail. Merci d’avoir consacré de votre temps à la lecture de jeunes ambitieux qui débutent tout juste dans l’immense jungle des médias.

Fierté. En terminant, c’est ce mot qui résume assez bien ce que l’on ressent après toutes ces semaines. Et on vous le promet, cette fierté que vous nous avez tous donnée, nous allons vous la rendre bientôt.

Promis.

Étudiantes et étudiants en journalisme de la cohorte 2018-2021 d’Art et technologie des médias

 

La Pige
De toute la cohorte d’ATM-journalisme 2018-2021, merci infiniment. (Photo : Pierre-Alexandre Audet)

À propos de Anthony Ouellet

Anthony Ouellet
Tout droit sorti du froid nordique de Chibougamau, Anthony Ouellet a rapidement trouvé sa place au Cégep de Jonquière. Rigolo à temps perdu, le jeune homme combine son amour pour l’écriture et sa passion pour l’actualité en tout genre pour livrer des textes de qualité aux lecteurs qu’il chérit tant. Bien qu’il se passionne pour la majorité des sujets, son emploi de rêve est de remplacer le bon vieux Jean-René Dufort à la barre d’Infoman. Sinon, journaliste parlementaire, sportif ou d’enquête feraient amplement l’affaire du jeune homme. En additionnant son humour sarcastique à son éthique de travail hors du commun, Anthony ravivera la joie de vivre dans tous les studios, salles de nouvelles et salles de rédaction qu’il visitera. Au volant de sa rutilante Honda Accord 2005, aucune couverture ne lui échappe. Planteur d’arbres dans ses temps libres, il a su perfectionner son art journalistique au journal la Sentinelle l’été dernier, le rendant ainsi un véritable artisan de l’information.

À voir aussi

Fondation Hebdos Québec: 2250 $ remis à des finissants en journalisme

La Fondation Hebdos Québec a remis 2250 $ en bourses à des finissants en journalisme …