La musique : plus qu’une passion pour William Croft

« Pour moi, la musique ce n’est pas une passion, c’est pratiquement une langue », raconte le directeur musical de l’émission la semaine des 4 Julie diffusée sur les ondes de Noovo, William Croft. Après plus d’une vingtaine d’années dans le domaine, l’homme originaire de La Baie peut affirmer qu’il est sur son X. 

Depuis son plus jeune âge, William Croft enchaîne les notes et les accords. « Du plus loin que je me souvienne, je jouais déjà de la musique. Pour certains, des fois la musique c’est quelque chose qu’ils découvrent, moi c’est le contraire je suis né avec ça. » Le musicien confie toutefois que même si son amour pour la musique était une évidence, il avait déjà songé à abandonner plus d’une fois en raison de la rigueur et du dévouement que demandait la musique classique.

« Je suis passé proche de tout lâcher! Sauf qu’un jour, j’ai obtenu un contrat pour jouer de la musique plus pop dans un restaurant et ça m’a redonné la piqûre. » Aujourd’hui, il jongle entre l’enseignement de la musique au secondaire et les prestations avec des artistes de renoms, comme Janick Fournier, Brigitte Boisjoli et Stéphane Rousseau.

Retour au bercail 

Contrairement aux nombreux musiciens qui quittent la région pour jouer plus souvent, l’artiste lui, est revenu s’installer dans son patelin au début de l’été 2021. « Dans la région, il y de nombreuses opportunités de jouer de la musique. […] Mon nom est fait et les gens avec qui je veux travailler savent que je suis disponible », affirme M. Croft.

Projets à venir

Le musicien multi-instrumentiste développe actuellement une plateforme d’écoute en continu équitable qui permet aux créateurs d’ici d’avoir davantage de visibilité et de redevances. En plus de l’élaboration de la plateforme QCmusique, William Croft travaille présentement sur la création d’un studio d’enregistrement à même sa maison. Il aimerait éventuellement permettre aux auteurs-compositeurs-interprètes de venir composer en région dans un endroit inspirant. « C’est une alternative que je veux donner à des artistes qui vivent souvent à quatre dans un appartement à Montréal et qui aimeraient avoir la paix. »

 William Croft affirme connaître plus de 12 000 chansons par cœur.
(Photo Sophie Lavoie)

À propos de Charlotte Bergeron

Charlotte Bergeron
Spontanée, curieuse et dynamique sont les qualificatifs que les gens emploient pour décrire la jeune Saguenéenne de 19 ans. Depuis son plus jeune âge, Charlotte accompagne sa maman dans de multiples événements promotionnels et de presse. Elle sait dès lors qu’elle veut y laisser sa trace. Au cours de ses études, son fort intérêt pour le chant lui permet d’enchaîner les prestations sur scène et de côtoyer de près le milieu artistique. Cette passion lui permet de devenir une grande amoureuse des mots. Elle est également pourvue d’un intérêt marqué pour l’actualité et la politique. En 2019, son sens de l’initiative lui permet de décrocher un stage en gestion des médias sociaux pour le Festival en chanson de Petite-Vallée. L’été 2021 aura été pour elle une occasion de parfaire ses compétences en œuvrant comme coordonnatrice des communications pour le Festival de la chanson de Saint-Ambroise. Son parcours lui dessine un avenir vers les communications, les relations de public et les relations de presse.

À voir aussi

Planche à neige : Beetle Gang présente un quatrième film

  Les passionnés de planche à neige, Beetle Gang, ont lancé leur quatrième film, tourné …