L’art-thérapie : la demande explose

Avec l’art-thérapie l’expression « Une image vaut mille mots » prend tout son sens (photo: courtoisie)

Dans la dernière année, les demandes pour un suivi en art-thérapie ont explosé dans la région. Les gens qui souhaitent se faire aider par cette approche différente sont de plus en plus nombreux.

L’art-thérapie est une approche en soi, une modalité d’intervention qui utilise les arts visuels comme le dessin, la peinture, la sculpture et le collage pour aider les gens à aller mieux. La psychologue et psychothérapeute par les arts, la Dre Marjorie Lavoie, confirme avoir une liste d’attente de personnes qui sont intéressées à requérir ses services. « Je reçois beaucoup de demandes. Dans la région, nous sommes six art-thérapeutes. Certains travaillent avec les adultes, d’autres avec des enfants, donc ça restreint les choix. »

Pour la Dre Lavoie, il y a un grand besoin de services en matière de santé psychologique des gens d’une part et d’autre part il faut élargir la possibilité d’accéder à des soins, traitements ou interventions un peu plus alternatifs qui peuvent répondre aux besoins de tous et chacun. Le parcours pour être art-thérapeute est long et il faut y ajouter une maitrise en psychologie pour faire partie de l’ordre professionnel. Les art-thérapeutes n’ont pas de statut légal qui protège le public.

La psychologue et psychothérapeute par les arts, la Dre Marjorie Lavoie
(Photo : courtoisie)

 

Marjorie Lavoie fait valoir que ce qui distingue cette méthode d’une thérapie conventionnelle, c’est qu’en art-thérapie on va rapidement orienter les séances avec la création. Cependant, les raisons qui poussent le client à consulter et ce qu’il voudrait changer dans sa vie vont être évalués de façon rigoureuse comme dans une thérapie conventionnelle.

« L’image elle existe, elle est là, elle est concrète, on peut en parler, on peut la voir. Il y a quelque chose de très tangible dans tout ça qui vient ajouter un plus à ce qu’on peut dire verbalement », explique la psychologue et psychothérapeute.

Dans certaines situations, l’art-thérapie peut aussi être un raccourci pour intervenir dans des situations traumatisantes, des traumas complexes dans lesquels la personne, l’enfant, l’adulte n’a pas nécessairement les mots. « C’est tellement intense, tellement du ressenti physique et visuel que de l’exprimer ça devient presque impossible. Avec l’image, on offre une autre possibilité », raconte la Dre Lavoie.

L’art-thérapie pour tous

Comme les art-thérapeutes ont chacun leurs spécialités et leurs intérêts, la clientèle peut autant être des jeunes enfants que des personnes âgées ou des personnes avec des particularités plus spécifiques. La Dre Karine Lavoie travaille principalement avec les enfants et les adolescents. Selon elle, à partir de trois ans on peut être suivi en art-thérapie.

Les clients n’ont pas besoin d’être bons en arts pour suivre la thérapie, même que selon la Dre Lavoie, il vaut peut-être mieux ne pas l’être: « Les personnes inexpérimentées en art vont plus laisser libre cours à leur imagination, aux images qui viennent spontanément plutôt que d’être dans une maitrise des techniques. »

À propos de Frédérique Bacon

Frédérique Bacon
Originaire d’un petit village en Mauricie, Frédérique a toujours voulu explorer plus loin que les frontières de sa région. Une curiosité qu’elle a développée en se plongeant la tête dans les livres. Adepte de l’information, toujours à la recherche de l’opinion des gens, elle aime enquêter sur les sujets d’actualité, mais aussi sur ceux plus inédits. Assez diversifiée dans ses activités, Frédérique aime autant faire de la randonnée en forêt que visiter une exposition d’art. Ennuyée par le train-train quotidien, elle est séduite par la polyvalence que lui offre le métier de journaliste. Son sens de l’organisation et son efficacité sont deux qualités bien utiles en salle de presse. Le journalisme est son tout nouveau terrain de jeux et elle compte bien s’amuser.

À voir aussi

Planche à neige : Beetle Gang présente un quatrième film

  Les passionnés de planche à neige, Beetle Gang, ont lancé leur quatrième film, tourné …