Quartier du Bassin : les musées attirent les foules

L’exposition « Maître du jeu » est celle qui a attiré le plus de visiteurs à la Pulperie, derrière celle de Tintin il y a quelques années.
(Photo : Courtoisie Pulperie de Chicoutimi)

 

Les musées situés dans le quartier du Bassin à Chicoutimi ont établi de nouveaux records d’achalandage au cours de l’été. Après deux années plus difficiles en raison de la COVID-19, c’est maintenant l’heure du retour à la normale.

À la Pulperie de Chicoutimi, c’est l’exposition « Maîtres du jeu » qui a attiré les foules. Les visiteurs ont pu en apprendre plus sur l’univers des jeux vidéo, de leurs débuts jusqu’à aujourd’hui. Dans les trois mois qu’a duré l’été, ce sont près de 21 000 visiteurs qui ont assisté à l’exposition, le double de l’été 2020. « Il y a toujours eu beaucoup de monde, mais il y a des journées où on a accueilli entre 600 et 700 personnes. Ça roulait! », raconte le responsable des communications de la Pulperie, Dany Cloutier. Il ajoute que lors d’une journée normale, ce sont plutôt 250 personnes qui visitent le musée.

Ce dernier croit que plus l’univers d’une exposition touche de personnes, plus elle attirera de visiteurs. Les gens ont recommencé à jouer à des jeux vidéo pendant la pandémie et c’est ce qui a créé l’engouement. « On est très fiers d’avoir eu cette exposition chez nous et on voit que ce type d’exposition-là qui touche une grande partie de la population, ça attire vraiment beaucoup de monde », ajoute le responsable des communications en souriant.

Une année réussie à la Petite Maison blanche

Du côté du Musée de la Petite Maison blanche, 20 000 personnes se sont déplacées pour visiter l’exposition. C’est une augmentation de presque 20 % par rapport aux dernières années avant la pandémie.

Selon le propriétaire Sylvain Genest, cette hausse n’est pas attribuable au 25e anniversaire du déluge, puisque de nombreux visiteurs n’étaient pas au courant de cette date marquante. Il ne s’attendait pas à un tel engouement cet été, il croyait en fait vivre une année très tranquille comme l’an dernier. Il a donc été très surpris. « Ça a été l’une des très très bonnes années depuis longtemps », affirme celui qui avoue avoir légèrement été pris au dépourvu.

M. Genest croit que l’augmentation du nombre de visiteurs dans son musée peut s’expliquer avec les mesures sanitaires. Les Québécois ont préféré venir au Saguenay-Lac-Saint-Jean cet été, puisque le sud était plus difficile d’accès. Il ajoute également que le Parc du Bassin, où est situé le Musée de la Petite Maison Blanche, attire beaucoup de monde et qu’il pourrait devenir un attrait touristique majeur dans la région à l’avenir.

À propos de Alexis Harvey

Alexis Harvey
Natif de Jonquière, Alexis Harvey est un passionné de sports. Du soccer au hockey en passant par le karaté, il les aime tous. Très jeune, il se voyait déjà remplacer Pierre Houde à la description des matchs des Canadiens. Dans son sous-sol, il commentait les parties sans oublier aucune action, aussi banale soit-elle. Depuis, Alexis a élargi ses champs d’intérêts et porte beaucoup plus d’attention à la politique, à la culture et à tout ce qui fait partie de l’actualité. Le jeune journaliste espère se frayer un chemin dans le monde des médias et bien évidemment, le métier de descripteur n’est plus le seul qu’il envisage. Cet été passé en tant que responsable des communications à Jonquière en Musique lui a permis de faire un premier pas dans le monde des communications et d’acquérir de nouvelles compétences, mais surtout de lui confirmer qu’il a bel et bien trouvé ce qu’il veut faire dans la vie. Une chose importante pour Alexis est de s’amuser, parce qu’il ne veut rien regretter, on ne vit qu’une fois après tout!

À voir aussi

Planche à neige : Beetle Gang présente un quatrième film

  Les passionnés de planche à neige, Beetle Gang, ont lancé leur quatrième film, tourné …