mercredi , 1 décembre 2021

Une deuxième boutique pour l’Atelier Apothicaire

 

Ce sont environ 150 personnes qui ont visité le nouvel emplacement de l’Atelier Apothicaire vendredi dernier. L’équipe d’Alexandre Tremblay et Marc-André Charette a travaillé d’arrache-pied afin d’aménager son nouveau local en moins de 24h.  

Marc-André Charette et Alexandre Tremblay fabriquent plusieurs de leurs produits à la main. (Photo : Catherine Gosselin)

 

« La file faisait le magasin au complet et le chiffre financier est au-delà de nos attentes », a déclaré Alexandre Tremblay. C’est sous la forme d’un 5 à 7 que les gens ont été invités à découvrir la nouvelle boutique située sur la rue Racine, à Chicoutimi. Cupcakes, distribution de bières par l’équipe de la Tite Frette Chicoutimi Nord et la présence d’un DJ ont agrémenté la soirée. 

 

À moins de 24h de l’ouverture, la boutique était complètement vide. « Il n’y avait rien, les entrepreneurs étaient encore là, il n’y avait rien de fini », a expliqué Marc-André Charette. Vers 16h le lendemain que tout était prêt à être dévoilé au grand public.  

 

L’accumulation de retard dans la construction du nouveau local a fait augmenter grandement l’anxiété des propriétaires. « On a été découragé à plusieurs moments, mais on n’a pas lâché. On a une boutique qui nous ressemble et finalement on est vraiment content du résultat », ont-ils expliqué.  

 

Le principe de l’Atelier Apothicaire reste le même malgré le déménagement. L’objectif, pour Alexandre Tremblay et Marc-André Charrette, est de créer un art de vivre basé sur le cocooning. « Le principe c’est d’offrir le cocooning en 360 degrés, c’est-à-dire que si ton moment préféré c’est de lire un livre avec un chocolat chaud et bien j’ai le chocolat chaud, la couverture douce, le gilet confortable, le coussin et tout ce qui faut pour rendre ton moment relaxant », a précisé M. Charette. 

 

Pour la suite, les entrepreneurs ont mille et un projets qu’ils souhaitent réaliser. Ceux-ci envisagent d’ailleurs ouvrir de nouvelles boutiques en 2022. « On a tellement de projets, on a un planning pour les prochaines années », ont expliqué les entrepreneurs.  

 

Rappelons que l’atelier Apothicaire compte aussi une boutique située à la Place du royaume, à Chicoutimi. 

 

 

À propos de Catherine Gosselin

Ambitieuse, déterminée et créative sont trois mots que l’on pourrait utiliser pour décrire Catherine Gosselin. Originaire du petit domaine des Aulnaies, à Saint-Ambroise, on peut dire qu’elle est le parfait mélange de la fille de ville et de campagne. Elle sait s’adapter à toutes sortes de situations. Amoureuse des mots et de la musique depuis toujours, elle a étudié sept ans en Art-études musique, de la 5e année du primaire jusqu’en secondaire 5. Le programme d’Art et technologie des médias était une évidence pour elle quand est venu le moment de faire un choix pour son avenir. En ce qui a trait à ses projets post-collégiaux, la jeune femme de 19 ans souhaite entrer sur le marché du travail et continuer ses études en parallèle. Radio, journalisme écrit ou recherchiste, elle est prête à tous les défis.

À voir aussi

Nez rouge Saguenay : un premier week-end réussi

L’opération Nez rouge de Saguenay a repris du service vendredi et samedi soir derniers, après un an d’arrêt. Plus …