mercredi , 1 décembre 2021

Retour du spectacle Neige : la fébrilité se fait sentir

chanteurs
Le spectacle Neige regroupe des chanteurs de 15 à 40 ans.
(Photo : Nicoll Voyer)

« À la dernière minute on s’est dit, allez, on le fait ! » Les mois d’attente et d’incertitude pour le spectacle Neige connaissent un dénouement heureux. Après un temps des fêtes teinté de solitude l’an dernier, les spectateurs auront droit à une dose de magie de Noël. 

Les chanteurs qui répandront la joie du 10 au 19 décembreà Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, sont excités à l’approche du spectacle qui regroupe les plus grands classiques de Noel. « Je suis vraiment enthousiaste à l’idée de remonter sur scène et de revoir tous les autres chanteurs. C’est un bel esprit de famille », raconte la plus jeune choriste du groupe, Julia Deschênes, âgée de 15 ans, qui rêve de faire carrière en musique.  

Quant à sa consœur de chant, Camille Tremblay, elle prendra part pour la deuxième fois à Neige. Très jeune, la chanteuse a rapidement développé une passion pour le chant. Il y a trois ans, le directeur artistique de Neige, Jason Hudon, lui a offert une place au sein du groupe des chanteurs de Neige, une invitation qu’elle a acceptée sans hésitation. « En plus de vouloir travailler en santé plus tard, j’aimerais aussi chanter à temps partiel et peut-être même participer à des tournées internationales dans un rôle de comédie musicale comme Notre-Dame de Paris. Jason m’a donné une belle porte d’entrée dans cet univers. » 

Un spectacle revisité   

Après une pause d’un an en raison de la pandémie, Jason Hudon propose des représentations modifiées. « Cette année, on a décidé de remanier l’ordre du spectacle. On essaie de rendre l’expérience public idéale avec une soirée rythmée sous une formule un peu différente. On va essayer de leur faire oublier le masque l’instant d’une heure et demie. » Par exemple, l’entracte a été retirée pour que les gens aient le masque le moins longtemps possible sur le visage. 

Alors que plusieurs restrictions sanitaires étaient encore en vigueur il y a quelques semaines dans les salles de spectacle, les producteurs de Neige ont été dans le doute un long moment quant à la reprise de l’évènement. « Encore ces temps-ci, c’est risqué de faire des spectacles parce qu’il y a encore beaucoup de normes à respecter, mais quand on a su que les salles pouvaient recommencer à être pleines, on s’est dit qu’on allait se remettre en marche. Toutefois, ce qui nous inquiétait, c’était la distanciation de deux mètres. Il aurait été impossible de rentabiliser le spectacle avec le maintien de cette mesure », explique M. Hudon, soulagé des récents assouplissements. 

 

À propos de Juliette Babin

Tout droit sortie du Bas-Saint-Laurent, Juliette est une jeune femme qui a su bien s’intégrer à son arrivée au Cégep de Jonquière. Rêvant d’être journaliste depuis ses 11 ans, Juliette est ambitieuse et fascinée par ce métier qui lui réserve de nouveaux défis jour après jour. À 19 ans, la Rimouskoise aspire à devenir journaliste d’enquête, une facette du métier qui l’a toujours passionnée. Juliette reste tout de même ouverte d’esprit puisqu’elle désire être polyvalente. Besoin d’une correspondante à l’étranger? La jeune femme se fera un plaisir de parcourir le monde, elle qui voue un amour particulier aux voyages depuis son tout jeune âge. À sa première année en ATM, pour sa toute première entrevue, elle participe au gala télévisé Mammouth et elle interviewe des joueuses de hockey qu’elle admire, Marie-Philippe Poulin et Mélodie Daoust des Canadiennes de Montréal. Aimant se démarquer à l’école, Juliette réussit également à intégrer le conseil administratif de la FPJQ en tant que représentante des étudiants de sa cohorte, un rôle qu’elle accepte avec fierté. Toujours positive et ricaneuse, c’est avec enthousiasme qu’elle est prête à faire sa place dans le monde des médias.

À voir aussi

The Blueberries : lorsqu’une passion devient virale

Les membres du groupe The Blueberries sont pratiquement nés avec des skis dans les pieds. …