mercredi , 1 décembre 2021

Ubisoft Saguenay : deux fois plus d’emplois d’ici 2030

Ubisoft Saguenay souhaite compter sur un effectif de 250 employés dans la région d’ici 2030, soit environ 20 emplois additionnels annuellement, en plus d’investir 250 millions de dollars pour son studio et ses travailleurs.

Le studio, récemment rénové, représente la nature saguenéenne avec ses différentes couleurs.

Le plan de croissance, dévoilé aujourd’hui dans les nouveaux locaux situés sur la rue Racine à Chicoutimi, sera effectif pour les neuf prochaines années dans le but de poursuivre le développement de la franchise à Saguenay. L’annonce se veut une « belle marque de confiance » d’Ubisoft, qui double ses objectifs initiaux de recruter 125 employés d’ici 2022, comme l’indique le communiqué. Présentement, 85 employés sont en poste. 

« C’est une nouvelle positive pour nous parce que ça reconfirme le travail qui a été accompli dans les dernières années », mentionne le stratège en recrutement chez Ubisoft, Marc-André Girard. 

Le montant de 250 millions de dollars représente une grande part des salaires des employés, ainsi que les avantages sociaux. L’entreprise a annoncé il y a quelques semaines la bonification des avantages, comme les six semaines de vacances offertes obligatoirement, la possibilité de télétravail et temps partiel, etc. En plus des salaires, l’investissement servira à l’aménagement des studios pour les nouveaux employés, mais aussi des partenariats avec les écoles de la région et les jeunes entrepreneurs qui démarrent dans le domaine du divertissement. 

Ces annonces veulent permettre aux employés de se sentir dans un bel environnement de travail, loin des grands centres comme Montréal, San Francisco ou Paris. « Le cadre de vie est assez unique. Montréal c’est bien, mais ici on est au cœur de la nature, puis de travailler dans les jeux vidéo en ayant cette réalité-là, c’est quelque chose d’assez unique et qui permet au Saguenay de se démarquer », ajoute M. Girard.  

Ubisoft, installé un peu partout dans le monde, offre les mêmes possibilités dans chacun de ses marchés. « Chez Ubisoft Saguenay, on offre exactement la même opportunité d’emploi, donc les gens qui travaillent ici ont les mêmes opportunités qu’à Montréal. On travaille sur le même genre de grosses productions, mais c’est le style de vie qui change et c’est pour ça que les gens ont décidé de s’installer ici », dit la coordonnatrice aux communications Laura-Jessica Boudreault. 

À propos de Marc-Antoine Le Moignan

Originaire de Varennes, sur la Rive-Sud de Montréal, ce garçon a pris la direction de Rimouski à l’âge de 11 ans. Sportif depuis son plus jeune âge, Marc-Antoine a toujours rêvé de devenir commentateur sportif. À l’école secondaire, il a notamment été chroniqueur dans le volet sportif pendant ses cinq années. Visant toujours l’excellence, Marc-Antoine a pu rencontrer son premier défi dans le milieu des médias en tant que co-animateur à la radio au CFYX 93,3 à Rimouski l'été dernier. Ce jeune homme brillant espère poursuivre ses études en droit à l’université, mais n’a toujours pas la vérité absolue concernant son futur à moyen terme. Pleins d’ambitions et d’aspirations, il rêve d'œuvrer dans le domaine des médias.

À voir aussi

Nez rouge Saguenay : un premier week-end réussi

L’opération Nez rouge de Saguenay a repris du service vendredi et samedi soir derniers, après un an d’arrêt. Plus …