mercredi , 1 décembre 2021

La Guignolée des médias de retour dans les rues

La collecte de dons dans les rues se fera le 2 décembre partout dans la région. Photo : courtoisie la Guignolée des médias

La traditionnelle collecte dans les rues de la Guignolée des médias sera de retour le 2 décembre pour la 30e édition. En plus de la guignolée virtuelle instaurée l’année dernière en raison de la pandémie, une soixantaine de points de collectes seront dispersés partout dans la région pour soutenir les soupes populaires.

Selon la présidente de la coopérative de la grande guignolée Saguenay–Lac-Saint-Jean, Josée Lemay, il est essentiel de disperser des bénévoles sur le terrain. « Même si nous avons l’option de faire des dons en ligne, c’est bien d’aller à la rencontre des gens et de rappeler l’importance de la solidarité », explique-t-elle.

Josée Lemay, la présidente de la coopérative de la grande guignolée Saguenay–Lac-Saint-Jean. Photo : Gabrielle Simard

« On ne voit pas toujours l’impact lorsque l’on est donateur, mais il est bien réel, explique le bénévole de la soupe populaire de Jonquière, Daniel Lavoie. Ça représente 50 % du financement annuel pour la Soupière de Jonquière. Ici, nous offrons non seulement un endroit pour socialiser, mais aussi un lieu où les gens se sentent en sécurité. »

 

Daniel Lavoie, bénévole pour la soupe populaire de Jonquière. Photo : Gabrielle Simard

Selon les membres de la guignolée Saguenay–Lac-Saint-Jean, le besoin d’aide alimentaire dans la région se fait de plus en plus sentir dans les dernières années. « Le tout dernier Bilan-Faim montre une hausse de 22 % des bénéficiaires de l’aide alimentaire depuis 2019 », a avisé l’organisation en début de conférence de presse.

Les magasins Maxi, Provigo et Jean Coutu de la région profiteront de la campagne nationale prévue du 29 novembre au 31 décembre pour soutenir les sept soupes populaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean. « C’est la 21e année consécutive qu’on s’implique avec la guignolée, met de l’avant l’administrateur des succursales Jean Coutu de Jonquière, Dominick Béland. Encore une fois, nous appelons la population à déposer des denrées dans les bacs de nos magasins et à faire des dons en argent aux caisses. Il n’y a pas de petits dons, tout sera redistribué sous forme de paniers de Noël aux gens qui en ont besoin. »

Dominick Béland représentant de Jean Coutu et Carl Pedneault représentant de Maxi et Provigo. Photo : Gabrielle Simard

Le site internet de la guignolée Saguenay–Lac-Saint-Jean (laguignoleeslsj.com) est ouvert à la réception de dons du 25 novembre au 31 décembre. Les donateurs peuvent choisir le secteur de la soupe qu’ils souhaitent soutenir. Des dons de 10 $ par texto peuvent aussi être faits en textant REMPLIR au 20222. L’organisation invite également les initiatives de collectes de dons et de denrées au sein des entreprises.

À propos de Gabrielle Simard

Pour Gabrielle, les mots sont comparables aux crayons de cire ; ils sont offerts en plusieurs teintes et permettent, lorsque bien utilisés, de colorier la plus complexe des jungles. Impliquée, imaginative et appliquée, elle a la justice et l’égalité tatouées sur le cœur. Son esprit fougueux stimulé par l’être humain, les arts, l’apprentissage, la discussion et la réflexion cherche toujours à en apprendre un peu plus sur tout. Étant originaire d’Arvida, la jeune allumée par l’écriture s’intéresse aux phénomènes sociaux et voit une richesse inépuisable dans chacun des humains qui comportent notre monde. Gabrielle évolue comme journaliste culturelle et généraliste au sein de la coopérative de l’information Le Quotidien depuis mai 2021. Comme elle juge primordial de s’investir dans son milieu, celle qui adore les découvertes œuvre également en tant que codirectrice et journaliste au magazine web La Cerise depuis trois ans. Pour occuper ses temps libres, Gabrielle s’investit dans Cégeps en spectacle, compose des mélodies, consomme sans modération des documentaires et se prête à des séances d’écriture une tisane à la main.

À voir aussi

Nez rouge Saguenay : un premier week-end réussi

L’opération Nez rouge de Saguenay a repris du service vendredi et samedi soir derniers, après un an d’arrêt. Plus …