vendredi , 22 janvier 2021

Sara Brosseau

Sara Brosseau
Originaire de Montréal-Nord, Sara Brosseau est très discrète et travaillante. Elle est âgée de 25 ans (c’est en commençant sa technique qu’elle s’est rendu compte qu’apparemment elle est vieille!). Après le secondaire, elle s’est dirigée vers les sciences humaines, pour ensuite aller à l’Université de Montréal en psychologie. Une remise en question l’a poussée à quitter son bac après un an et demi. Deux ans après avoir arrêté ses études, elle écoute l’émission Première fois de Véronique Cloutier et trouve que le métier de recherchiste semble intéressant. Elle décide de retourner sur les bancs d’école. Sara fait ses recherches, découvre ATM et décide de se lancer dans cette nouvelle aventure. Il s’agit d’un défi assez grand pour elle, qui est plutôt timide, mais elle veut mettre à profit ses expériences pour faire évoluer cette facette de sa personnalité. Son grand sourire et sa facilité à rire sont contagieux pour ceux qui l’entourent.

Les étudiants internationaux se préparent à l’hiver

Hiver ne rime pas avec festival de beauté à Saguenay, a rappelé le fondateur du Club plein air de l’Université de Québec à Chicoutimi, David Dupéré, aux nouveaux étudiants internationaux qui vont affronter cette saison pour la première fois.  Vendredi matin, lors d’un webinaire, soit un séminaire virtuel, intitulé Mon premier hiver québécois, M. Dupéré a fait une présentation afin de familiariser les …

Voir plus »

Saguenay veut peupler ses centres-villes

La Ville de Saguenay veut inciter les citoyens à s’installer près des centres-villes. Depuis cet automne, elle offre donc une nouvelle subvention aux acquéreurs d’une première maison qui s’installent dans ces secteurs.  Le montant d’aide alloué aux acheteurs est d’une valeur maximale de 2500 $ et doit être utilisé seulement pour des travaux …

Voir plus »

Gratuivores poursuit sa mission malgré la COVID

  Le fondateur des Gratuivores, Charles-Olivier Bolduc, est heureux de pouvoir continuer sa mission de militer contre le gaspillage et de redistribuer la nourriture, malgré le peu de ressources disponibles cette année, en raison de la COVID-19. Le groupe des Gratuivores existe depuis mars 2018. C’est lors d’une séance de …

Voir plus »

Marie-Claude Boisvert raconte son parcours

La plus grande réussite de la Première vice-présidente (PVP), Services aux entreprises chez Desjardins, Marie-Claude Boisvert est d’avoir réussi à demeurer authentique tout au long de sa carrière.  Elle était invitée à parler de son parcours professionnel, jeudi midi, dans le cadre des RDV jeunes entrepreneurs organisés par la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le-Fjord. Mme Boisvert, l’une des 100 …

Voir plus »

L’EXPÉ revient pour une deuxième année

Ubisoft Saguenay et le Centre d’entrepreneuriat et d’essaimage de l’Université du Québec à Chicoutimi (CEE-UQAC) lancent pour une seconde année le programme de développement entrepreneurial l’EXPÉ.   Cette initiative vise à aider des entrepreneurs dans la concrétisation d’une idée d’affaires techno-créative dans le domaine numérique. Le programme s’adresse à la communauté collégiale et universitaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les entreprises participantes peuvent être nouvelles ou déjà …

Voir plus »

Un court-métrage saguenéen reconnu à l’international

Le groupe de skieurs du Saguenay–Lac-Saint-Jean The Blueberries est nominé dans deux catégories au Festival International du Film de Freeski (IF3), soit comme film et cinématographie de l’année en tant qu’amateur.   La première de leur second court-métrage, Dos, a eu lieu vendredi, à l’Appartement de Chicoutimi. Plusieurs personnes étaient présentes pour les soutenir. L’ambiance était très festive et remplie d’applaudissements. Le groupe composé de Chris Bolduc, Antoine Bilodeau, Raphaël Duchaine et William Pilote était fébrile. « On est très …

Voir plus »

Tout simplement Jim fait fi de la pandémie

Le propriétaire de la nouvelle pâtisserie Tout simplement Jim à Chicoutimi, Jimmy Harvey a ouvert sa pâtisserie en pleine de pandémie. Grâce au support des autres commerçants de la rue Bossé, l’expérience a été plus facile que ce qu’il escomptait.   « La propriétaire du dépanneur Bambino à côté, Carmen Gravel me donne un gros coup de main, elle me trouve des fournisseurs », a exprimé Jimmy Harvey. Ceci est un …

Voir plus »

Développer le langage par la danse

Le Studio Stylistik de Jonquière s’associe avec le Centre Stimulimots afin de donner des ateliers de stimulation du langage par la danse pour les enfants.  C’est lors d’une discussion que les deux propriétaires Marie-Eve Gauthier (Studio Stylistik) et Catherine Berrigan (Centre Stimulimots) ont décidé de s’unir afin de contribuer au développement du langage des enfants.    Selon Marie-Eve Gauthier, c’est par l’entremise de situations réelles et quotidiennes qu‘on peut travailler le langage. Donc, dans un cours …

Voir plus »