lundi , 28 septembre 2020
Accueil / Journalistes

Journalistes

  • Alice Proulx

    Alice Proulx

    Pour combler sa soif de liberté et de découvertes, Alice Proulx quitte Sainte-Agathe-des-Monts dans le cœur des Laurentides à l’âge de 17 ans pour venir s’installer au Saguenay, où elle n’avait jamais mis les pieds auparavant. Grande de jambes et d’esprit, elle affectionne particulièrement rencontrer de nouvelles personnes et échanger avec celles-ci sur leur histoire et leurs expériences. Selon elle, « ce qui rend différent, rend intéressant » ! Ambitieuse, créative et travaillante, Alice n’hésite pas à relever les défis qui se présentent à elle avec optimisme et s’investit pleinement dans chacun de ses mille et un projets. Son amour pour l’écriture l’a menée à devenir rédactrice du blogue de la compagnie LCR pour laquelle elle travaille et à faire plusieurs apparitions dans le journal L’Info du Nord lors d’un stage à l’été 2020. Ne sachant pas encore précisément son futur métier, elle se laisse guider par des valeurs telles que l’ouverture d’esprit, le dépassement de soi et la confiance. Toutefois, Alice sait pertinemment qu’elle désire être entourée de gens et saisir toutes les opportunités qui feront d’elle une humaine épanouie.
  • Anick Berger

    Anick Berger

    Anick Berger est une apprentie-journaliste de 20 ans qui semble bien plus jeune que son âge. Toutefois, de son petit corps ressort de fortes ambitions. Partie du tout petit village de Saint-Eugène-de-Ladrière dans le Bas-Saint-Laurent, la jeune femme étudie au Cégep de Jonquière en cultivant l’espoir d’un jour faire dire à ses parents : « Regarde c’est ma fille ça! » Passionnée de hockey depuis les premiers tournois de son père auxquels elle a pu assister, elle vient à Jonquière avec l’intention de devenir journaliste sportive. Alors que couvrir la Ligue de hockey junior majeur du Québec à la télévision pour une chaîne de sport demeure son rêve le plus fou, elle garde l’esprit ouvert, car elle adore en apprendre toujours plus sur l’actualité et tout ce qui s’y rattache. Directrice des communications, journaliste et gestionnaire des médias sociaux pour les Élites de Jonquière ainsi que pigiste à la couverture des Saguenéens de Chicoutimi pour le Journal de Québec, elle poursuit son rêve sourire aux lèvres, blague sur le bout de la langue et détermination dans les yeux.
  • Anthony Ouellet

    Anthony Ouellet

    Tout droit sorti du froid nordique de Chibougamau, Anthony Ouellet a rapidement trouvé sa place au Cégep de Jonquière. Rigolo à temps perdu, le jeune homme combine son amour pour l’écriture et sa passion pour l’actualité en tout genre pour livrer des textes de qualité aux lecteurs qu’il chérit tant. Bien qu’il se passionne pour la majorité des sujets, son emploi de rêve est de remplacer le bon vieux Jean-René Dufort à la barre d’Infoman. Sinon, journaliste parlementaire, sportif ou d’enquête feraient amplement l’affaire du jeune homme. En additionnant son humour sarcastique à son éthique de travail hors du commun, Anthony ravivera la joie de vivre dans tous les studios, salles de nouvelles et salles de rédaction qu’il visitera. Au volant de sa rutilante Honda Accord 2005, aucune couverture ne lui échappe. Planteur d’arbres dans ses temps libres, il a su perfectionner son art journalistique au journal la Sentinelle l’été dernier, le rendant ainsi un véritable artisan de l’information.
  • Cédrick Boulianne

    Cédrick Boulianne

    Originaire de Dolbeau-Mistassini au Lac Saint-Jean, Cédrick Boulianne est un jeune homme de 21 ans passionné de sports. Il a complété son DEC en sciences de la nature au Cégep de Saint-Félicien dans le but de devenir kinésiologue. Cependant, il a remis son futur en question et devenir journaliste sportif s’est avéré son plus grand souhait. Bien que le sport soit sont «dada», son passé scientifique fait qu’il s’intéresse aussi à ce domaine, en plus d’avoir un petit côté culturel. Il l’a développé en étant comédien dans le film La Cicatrice de Jimmy Larouche à l’âge de 12 ans. Malheureusement, le jeune homme a dû prendre sa retraite de l’Union des artistes a un très jeune âge ne désirant pas continuer dans ce domaine. Très énergique, Cédrick est toujours prêt à vouloir faire des blagues pour faire rire les autres avec des jeux de mots qui ne sont pas si drôles que ça. Avec un bel esprit d’équipe, il aime travailler avec les gens pour apprendre de nouvelles choses à chaque jour.
  • Coralie Laplante

    Féministe assumée originaire de Montréal, Coralie se passionne pour les arts sous toutes leurs formes. Considérant que la beauté se trouve dans la différence, la jeune passionnée des mots s’intéresse à tout créateur déviant des conventions et des chemins préétablis. Cinéma, littérature, musique, mode ou arts visuels, tout alimente l’esprit (légèrement) agité de Coralie. Le reste de l’attention de Coralie se porte sur ses rencontres, et son désir de dénoncer les inégalités, comme d’en apprendre plus sur toutes les causes sociales. S’impliquant depuis deux ans en tant que journaliste et directrice dans le magazine web La Cerise, elle croit essentiel de faire partie intégrante de son milieu de vie. Participer au Forum étudiant et à l’organisation du festival De l’Âme à l’Écran fait aussi partie de ses activités. Décrite comme un Cube Rubik emmêlé par ses colocs, Coralie espère frayer son chemin au travers de ses propos à l’aide de ses couleurs et de nombreuses tasses de café.
  • Kenza Chafik

    Kenza Chafik

    Kenza Chafik, originaire du Maroc, vit au Québec depuis toujours. Ayant voyagé avant même de commencer à marcher, elle a toujours su qu’être correspondante à l’étranger allait l’intéresser. Très curieuse, elle se doit toujours de trouver les réponses à ses questions. Elle dévore ses livres et écoute attentivement ses films en écartant jamais la possibilité d’être critique littéraire ou cinématographique. C’est dès son secondaire, en écrivant pour le journal de son école, qu’elle a réalisé que le cours de journalisme en Art et technologie des médias était fait pour elle. Elle ne s’est pas trompée, puisqu’elle ne cesse jamais de s’épanouir. Entre deux films et une série télé, Kenza se rend à ses cours pour qu’un jour elle puisse être aussi talentueuse que Céline Galipeau, son idole.
  • Manuel Cardenas

    Manuel Cardenas

    Manuel Cardenas a quitté son pays d'origine, le Pérou, à l'âge de six ans pour venir s'établir au Québec. Quand il a eu l'option de déménager à Jonquière pour étudier son métier de rêve à 200 km de chez lui, la distance ne l'a pas trop dérangé et il a foncé! C'est un passionné de musique depuis qu'il est tout petit. Il joue de quelques instruments comme le piano et la guitare et cette musicalité lui permet de garder une personnalité dynamique. Son autre grande passion est le sport, plus précisément le soccer. À l'âge de 14 ans, il a commencé à faire des vidéos YouTube axées sur ce sujet. Aujourd'hui, sa chaine contient 76 vidéos, un total de 4 200 000 vues et environ 9000 abonnés. Le soccer est d'ailleurs la raison pour laquelle il a tourné ses yeux vers le journalisme. Son rêve est de devenir journaliste sportif et de commenter et couvrir les plus grand matchs de soccer au monde! Il se voit déjà dans un studio, le micro à la main en train de commenter une finale de la Ligue des Champions. Il voudrait également combiner son futur métier de journaliste avec sa chaine YouTube en appliquant ses connaissances en communication pour développer son contenu
  • Ophélie Bonenfant

    Ophélie Bonenfant

    Ophélie Bonenfant, originaire de la région de Lanaudière, est habitée par un besoin incessant de tout savoir et de tout faire comprendre aux autres. Adepte de l’information à temps plein et passionnée par la complexité de la langue française, elle s’est frayé un chemin jusqu’au Cégep de Jonquière en ATM où elle complète actuellement ses études en journalisme. Très près de ses émotions, Ophélie est une jeune femme authentique et déterminée qui ne fait jamais les choses à moitié et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Si elle aspire à un avenir en tant que journaliste judiciaire, c’est d’abord et avant tout parce qu’elle chérit l’idée que ce qui se passe dans l’ombre doit être révélé pour veiller aux intérêts de la société.
  • Patrice Carrier

    Patrice Carrier

    Originaire de l’Abitibi-Témiscamingue, Patrice Carrier est un jeune homme passionné de sports. Tout juste après la maternelle, il a déménagé à Lévis. Depuis sa tendre enfance, il voyage beaucoup avec ses parents. Ils lui ont transmis cette passion et ainsi, il aimerait parcourir le monde. À l’école secondaire, il étudiait dans le programme le plus contingenté du Collège de Lévis, soit celui des « Langues », où il a pu approfondir ses connaissances en anglais, en espagnol et en français. Bien qu’il aspire à devenir un journaliste sportif, il adore les sujets liés à l’économie et à la politique. Étant une personne très sociable, Patrice a de la facilité à se créer de nouvelles amitiés et à élargir son réseau de contacts.
  • Philippe Chabot

    Philippe Chabot

    Philippe Chabot a décidé de quitter la ville de Lévis pour se rendre à Jonquière où il poursuit ce qui lui a toujours plu, la communication. Il voit le journalisme comme un métier où il peut vivre de ses passions. Les voyages sont pour lui, une belle opportunité pour connaitre de nouvelles cultures et de nouvelles langues. Maintenant retraité du sport compétitif, il adore faire son sportif de salon et regarder le basketball à la télévision. Le sourire aux lèvres, il aime parler et en apprendre plus sur le monde qu’il côtoie. Au travers de ses histoires rocambolesques et de ses petites blagues, il partage sa joie de vivre aux autres. Dans le futur, toutefois incertain, il se voit dans une carrière internationale afin de pouvoir contribuer activement à l’amélioration de ce monde de fou dans lequel on vit.
  • Raphaël Boucher

    Raphaël Boucher

    Originaire de Limoilou, à Québec, Raphaël Boucher a décidé de quitter sa ville natale pour réaliser son rêve de jeunesse: devenir journaliste sportif pour un grand média. Fan #1 des Remparts de Québec, ainsi que des Capitales de Québec, Raphaël a grandi en écoutant les commentateurs sportifs tels que « Ray The Sports » et François Paquette. Au cours de sa jeunesse, il joue au baseball l’été, et l’hiver il pratique le basketball dans l’équipe de son école secondaire les Aquilons de Jean-de-Brébeuf. Après un parcours académique au secondaire très difficile, Raphaël a poursuivi ses études aux adultes et a terminé une année en comptabilité et gestion au Cégep de Garneau. Entre-temps, ayant un intérêt pour la langue anglaise, Raphaël a participé au programme Explore à deux reprises afin de la perfectionner. Il a découvert sa passion pour l’animation de foules, lorsqu’il a annoncé les parties de basketball de la saison 2017-2018 des Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy. C’est après cette expérience qu’il a pris son envol pour ATM au Cégep de Jonquière. Au cours de sa deuxième année en Art et technologie des médias il a rédigé des articles pour un média de basketball Hoopsontherise.
  • Sara Brosseau

    Originaire de Montréal-Nord, Sara Brosseau est très discrète et travaillante. Elle est âgée de 25 ans (c’est en commençant sa technique qu’elle s’est rendu compte qu’apparemment elle est vieille!). Après le secondaire, elle s’est dirigée vers les sciences humaines, pour ensuite aller à l’Université de Montréal en psychologie. Une remise en question l’a poussée à quitter son bac après un an et demi. Deux ans après avoir arrêté ses études, elle écoute l’émission Première fois de Véronique Cloutier et trouve que le métier de recherchiste semble intéressant. Elle décide de retourner sur les bancs d’école. Sara fait ses recherches, découvre ATM et décide de se lancer dans cette nouvelle aventure. Il s’agit d’un défi assez grand pour elle, qui est plutôt timide, mais elle veut mettre à profit ses expériences pour faire évoluer cette facette de sa personnalité. Son grand sourire et sa facilité à rire sont contagieux pour ceux qui l’entourent.
  • Solveig Beaupuy

    Solveig Beaupuy

    Originaire de France, Solveig est une bretonne pure souche de 25 ans. Si vous lui demandez où se trouve le Mont Saint-Michel, elle vous répondra : « En Bretagne », question de fierté. Après quatre ans d’études en Lettres à l’université, elle s’est dit qu’elle n’en avait pas assez, et a voulu ajouter trois années de plus en ATM. Frileuse face au froid, mais déterminée à devenir journaliste, elle est venue s’établir au Québec et compte bien y rester. Ce ne sont pas les températures extrêmes qui la feront partir, le mauvais temps, elle connaît. Véritable artisane du verbe et amatrice de poésie, son péché mignon, c’est manier les mots, les structures de phrases et les synonymes. Sportive à temps partiel, débrouillarde, têtue et avec un sacré caractère, Solveig a toujours su montrer sa ténacité en travaillant pendant ses études. Forte d’une expérience de plusieurs mois dans le journal de sa ville, elle sait ce qu’elle veut, et ce qu’elle ne veut pas, mais toujours en se remettant en question quand il le faut. Apprendre et découvrir sont ces crédos. Aventurière dans l’âme, elle aime repousser ses limites et voyager.
  • Sophie Boivin

    Sophie Boivin

    Créative, énergique et ambitieuse, voilà trois mots qui décrivent bien Sophie Boivin. Âgée de 19 ans, la Saguenéenne a su à un très jeune âge qu'elle voulait travailler dans les médias, comme sa maman. Son intérêt pour les communications et le journalisme la pousse chaque jour à se dépasser. Passionnée d’art sous toutes ses formes, Sophie prend plaisir à user de son imagination débordante pour créer. Le dessin, la danse, l’écriture, la photographie et la musique font notamment partie des moyens qu’elle utilise pour s’exprimer et laisser libre court à son imagination. Elle a toujours le mot pour rire et est une vraie bout-en-train. Son ambition fait en sorte qu’elle a de nombreux objectifs, comme de devenir plus tard journaliste ou recherchiste. Elle aimerait également travailler sur des documentaires.