Promotion Saguenay | Jean-Pierre Blackburn promet un changement radical

Selon le candidat indépendant à la mairie de Saguenay Jean-Pierre Blackburn, «un traitement de canal s’impose pour Promotion Saguenay. L’objectif premier doit devenir le développement économique». C’est en suivant cette philosophie qu’il compte revamper l’organisme s’il est élu le 5 novembre.

Au cours d’une longue élocution tenue devant la presse hier après-midi, l’ancien député fédéral a présenté son plan de remodelage, en 17 mesures, pour l’organisation paramunicipale.

L’organisme qui est le véhicule de développement économique par excellence de la ville devrait se centrer plus sur le rayonnement de Saguenay en attirant de nouvelles entreprises et en aidant les entrepreneurs d’ici, d’après M. Blackburn.

L’aspirant à la mairie s’interroge également sur le fonctionnement actuel de Promotion Saguenay. Il croit que l’organisme a dévié de son objectif initial, au point de se substituer au rôle des élus.

«Selon le ministère des Affaires municipales, aucune disposition législative ne permet au conseil municipal de déléguer à un organisme paramunicipal la construction de projets d’envergure, l’octroi des contrats ou la gestion des possessions immobilières. Tout cela revient aux élus», ajoute-t-il.

Jean-Pierre Blackburn critique le manque de transparence actuel et souligne qu’il veut mettre fin à la culture du refus systématique de donner accès aux informations.

Le candidat indépendant souhaite une publication des états financiers et de la rémunération des grands patrons de l’organisme. L’abolition des voyages à l’étranger est aussi dans sa mire.

Même s’il sait que son programme pour Promotion Saguenay pourrait créer une onde de choc, M. Blackburn considère que l’époque de l’opacité est révolue. «Si je suis élu le 5 novembre prochain, la reddition de compte et la transparence seront mes chevaux de bataille», conclut-il.

À propos de Vincent Desbiens

Originaire de la métropole cosmopolite de 1459 habitants qu’est Larouche, Vincent Desbiens est un jeune homme passionné par le sport, l’écriture et le journalisme. Il adore être sous les feux des projecteurs d’un studio télé, devant un micro à la radio ou dans l’action à couvrir quelconque événement sportif ou culturel. Il se sent bien lorsqu’il passe du bon temps entre amis à pratiquer le dek hockey, son sport préféré. En grand amateur de statistiques et de rumeurs de transaction, il se fait un (trop selon certains) malin plaisir à discuter d’informations sportives loufoques. Vincent s’est découvert une passion pour la communication au cours de son parcours au secondaire en Arts et métiers de la scène, en répétant les grimaces et les cabrioles absurdes devant les spectateurs massés dans l’auditorium de la polyvalente Jonquière. Seul l’avenir dira comment Vincent départagera ses passions pour en faire un métier, tout ce qu’il sait, c’est qu’il veut écrire pour informer ou pour faire rire.

À voir aussi

Un motoneigiste octogénaire revient chez lui saint et sauf

Les policiers de Saguenay ont reçu un appel au 911 samedi après-midi signalant la disparition …