Un premier festival pour les camionneurs

138
0
Partagez :

La première édition du Festival des camionneurs de Saguenay en sera une marquante selon le président d’honneur de l’événement et fondateur de Transport Magazine, Michel Gilbert. Plus de 300 camions sont attendus le 30 septembre prochain dans le stationnement du Centre Georges-Vézina.

Les organisateurs s’attendent à recevoir environ 500 personnes pour les activités qui débutent à 10h30. Les visiteurs pourront rencontrer les gens de l’industrie, qui viennent de partout au Québec, dans un cadre festif et familial. «C’est une belle vitrine pour l’industrie et une belle vitrine pour la région», a affirmé M. Gilbert.

L’événement, gratuit pour tous, sera une excellente opportunité d’en connaître davantage sur le monde des camionneurs, selon le représentant du festival, Nicolas Simard. «On veut mettre en valeur l’industrie pour qu’elle soit bien vue. On veut faire ressortir l’importance de l’industrie», explique M. Simard. Le festival servira également de foire à l’emploi pour les compagnies afin de combler l’actuelle pénurie de main-d’œuvre dans le domaine.

Un festival diversifié

 Le programme du festival se divise en trois volets. La partie spectacle offrira non seulement la performance du chanteur country Irvin Blais, mais aussi un concours du plus beau camion (show & shine) et une parade dans les rues avoisinantes qui regroupera une centaine de camions.

Les camionneurs pourront également se défier dans un concours d’habiletés en conduisant. «Je suis un enfant de 40 ans et même moi, je suis impressionné!», s’est confié l’ambassadeur de Transport Magazine, Francis Tremblay, au sujet du concours show & shine.

La partie amusement du festival inclura des jeux gonflables, du maquillage, du karting, un taureau mécanique et des food trucks. Les camions seront ouverts au public afin de permettre aux enfants de s’asseoir dans les véhicules et de prendre des photos.

Dans le troisième volet qui sera éducatif, les visiteurs pourront faire l’expérience de la conduite d’un poids lourd avec un simulateur. Un exercice sur les angles morts sera également offert afin de sensibiliser le public aux difficultés de conduire un camion.

Partagez :