Évènement mode Panache | Une belle vitrine pour les créateurs

308
0
Partagez :

Pour plusieurs boutiques de la région, l’Évènement mode Panache qui se déroulera vendredi et samedi à Chicoutimi est une belle vitrine pour faire connaitre leurs produits et les créateurs québécois.

 

C’est le cas de La Fabrik, un commerce de bijoux et de vêtements qui collabore avec les organisateurs de l’évènement depuis quelques années.

«On propose des bijoux de notre marque Humanity, faits à la main dans notre atelier. Les organisateurs s’occupent de les mettre en valeur sur les mannequins avec certaines marques de vêtements. Ce ne sont pas forcément de nouvelles clientes que nous allons chercher, mais nous fidélisons l’image que nous voulons partager», explique la propriétaire de La Fabrik, Valérie Arseneault.

L’artiste considère que cet évènement lui donne une chance de partager la vision de sa boutique. «Le fait que ce soit dans la région, nous l’apprécions énormément parce que nous n’avons pas à nous déplacer dans les grands centres», ajoute l’artiste.

Selon la propriétaire de la boutique Marie-Soleil sur la rue Racine, Sylvie Gauthier, Panache rend possible aux boutiques de se faire découvrir. «Nous ne sentons pas directement l’effet, mais je pense que c’est positif d’avoir l’Évènement Panache dans la région. Cela permet de montrer aux gens les lignes des commerces saguenéens et cela les incite à nous visiter », estime Mme Gauthier.

 

Créer autrement

En misant sur la marque Humanity, Mme Arseneault souhaite la faire connaitre. Au cours des années, la fondatrice de la boutique s’est rendu compte qu’ il y a beaucoup de gens qui ne savent pas que Humanity a un lien avec La Fabrik. «Il y en a qui nous écrivent et qui nous demandent à quel endroit c’est possible de trouver les bijoux», constate-t-elle.

En créant chaque bijou, Valérie Arseneault souhaite prôner l’estime de soi avec un message personnalisé qui l’accompagne. «Avec Panache, c’est une vitrine pour montrer un peu le côté créatif de la marque Humanity. Oui je suis une entrepreneure, mais à la base je me considère vraiment comme une artiste», conclut Valérie Arseneault.

Bijoux Humanity faits à la main

Partagez :