Football collégial | Les Gaillards rêvent d’un deuxième bol d’or consécutif

237
0
Partagez :

Ce sont des Gaillards gonflés à bloc qui entameront les séries éliminatoires de la division 3 dans deux semaines. Leur dernier match du calendrier régulier cet après-midi demeure toutefois d’une importance capitale, car une victoire face aux Couguars de Chicoutimi permettrait à la troupe de François Laberge de s’assurer du premier rang de la section Nord-Est et d’affronter une équipe avec une fiche moins imposante.

Assurés d’une place en séries depuis quelques rencontres, les Gaillards veulent répéter l’exploit qu’ils ont réalisé la saison dernière, soit trôner au sommet de leur section. Le quart-arrière Anthony Ouellet est conscient de l’enjeu des prochains matchs. «Si on gagne samedi, on aurait la foule de notre côté pour les quarts de finale et les demi-finales, ce qui nous permettrait d’éviter de nombreux déplacements», mentionne-t-il.

Même si les Gaillards ont remporté des parties face à des formations de bas de classement lors des dernières semaines, Ouellet affirme que son équipe gardera le même plan de match face à ses éternels rivaux. «Si on perd, il va falloir rejouer contre eux et on ne veut pas ça, explique le numéro 11. La motivation est déjà là en tant que tel, car on ne veut vraiment pas leur donner la satisfaction de nous avoir battus.» Il ajoute que peu importe la formation qui se trouve devant eux, les joueurs vont donner leur 100 % tout au long de la partie.

Photo: Elise Huot

Un duel à la fois

De son côté, l’entraineur-chef François Laberge admet ne pas avoir encore la tête aux éliminatoires. «Pour l’instant, on s’entraine pour battre Chicoutimi. Nous avons encore plein de choses à travailler pour le prochain match, explique-t-il. Mais je suis vraiment content du travail de l’équipe, on s’améliore à chaque rencontre et on a tous les aspects pour remporter les grands honneurs.»

Contrairement à la saison précédente, Jonquière compte sur une équipe de recrues qui ne semblent pourtant pas intimidés par la pression des séries à venir. «On a deux jeunes porteurs de ballon qui sont incroyables. Glodi Halafu et Jordan Fortin se comportent comme des vétérans sur le terrain et on s’attend à davantage de production de leur côté.»

En cas de défaite samedi, les Gaillards affronteront de nouveau les Couguars de Chicoutimi en quarts de fi nale à domicile. S’ils l’emportent, Jonquière se frottera à l’équipe qui se trouvera au quatrième rang à la fi n de la semaine.

Partagez :