Fini la «procédurite» aiguë!

179
0
Partagez :

La nouvelle mairesse de Saguenay, Josée Néron, a annoncé la fin de l’omerta qui menottait tous les fonctionnaires de la Ville en leur interdisant de s’adresser aux médias. Est-ce que cette annonce exterminera la maladie qui gangrène l’administration publique: la «procédurite»?

Si vous avez déjà eu affaire avec un service aux citoyens, tant au municipal, qu’au provincial et au fédéral, vous avez été en contact avec la maladie. Les symptômes? Des maux de tête, de la frustration, mais surtout, une perte de temps sévère.

La «procédurite» est quand un fonctionnaire ne vous répond pas parce que ça briserait le précieux protocole au risque même de compromettre l’équilibre de la planète entière.

Que ce soit pour une entrevue ou même une seule question, les journalistes sont immédiatement redirigés vers le service des communications. Si les gens des communications ne connaissent pas le sujet, devinez quelle est la fameuse procédure. Ils appelleront la personne à qui vous venez de parler pour ensuite vous donner sa réponse! Efficace non?

Avec la fin de l’omerta, les fonctionnaires devront maintenant répondre directement aux journalistes qui informent la population et donc faire leur travail. Oh non, quel malheur pour eux!

Partagez :