Homme barricadé à Kénogami | Un dénouement heureux

197
0
Partagez :

Un individu de 38 ans qui était barricadé chez lui dans le secteur de Kénogami depuis ce matin a finalement été maîtrisé à 15 heures dans une opération policière conjointe entre la Sécurité publique de Saguenay (SPS) et la Sûreté du Québec (SQ).

 L’homme a été conduit par les ambulanciers à l’hôpital de Jonquière afin d’évaluer sa santé mentale, mais il n’aurait subi aucune blessure physique. «L’homme ne s’est pas rendu par lui-même, l’intervention conjointe entre les deux corps policiers a mené à ce dénouement positif», a expliqué le policier de la SQ, Hughes Beaulieu, au terme de l’opération.

La Sûreté du Québec a reçu un appel d’un homme qui semblait désorganisé et en crise à 9 heures ce matin. La SQ a ensuite communiqué avec la Sécurité publique de Saguenay qui s’est rendue au domicile de l’individu connu par le milieu policier sur la rue Montcalm dans le secteur de Kénogami. Le barricadé est sorti à plusieurs occasions afin de confronter verbalement les policiers, qui ont dû faire preuve de prudence puisque l’homme était en possession d’armes à feu et d’armes blanches.

La SQ est arrivée sur place sur l’heure du dîner pour négocier avec le Jonquiérois et la SPS s’est rendue dans les établissements scolaires du secteur pour s’assurer qu’aucun jeune résidant dans le périmètre contrôlé ne se rende chez lui. «Tous les parents qui vivent dans la zone de sécurité ont été appelés et devaient aller chercher leur enfant à l’école», a souligné le porte-parole de la SPS, Bruno Cormier. L’école Sacré-Cœur a dû fournir le repas aux étudiants qui devaient aller manger à leur domicile à l’heure du midi.

La SPS prendra la suite du dossier en main à savoir si des accusations criminelles seront déposées.

Partagez :