Départ du NPD | Karine Trudel dément les rumeurs

218
0
Partagez :

La députée du Nouveau Parti démocratique (NPD) dans la circonscription de Jonquière, Karine Trudel, a été abasourdie d’entendre le chroniqueur Luc Lavoie de l’émission La joute affirmer qu’elle aurait été approchée pour représenter la Coalition avenir Québec (CAQ) lors des prochaines élections provinciales.

Le chroniqueur a fait cette déclaration lors de l’émission La joute sur les ondes de LCN, lundi. À la suite de cette nouvelle, la députée fédérale de Jonquière a immédiatement appelé son agent de presse pour la démentir.

«Je n’ai jamais été contacté par la CAQ, je ne comprends pas d’où provient cette nouvelle. C’est certain que je poursuis avec le NPD jusqu’en 2019 à titre de députée», a affirmé Karine Trudel lors d’une entrevue accordée sur la plateau de La Pige, mardi.

Mme Trudel a raconté que son téléphone n’a pas cessé de sonner après la nouvelle. Elle était très déçue que cette fausse information ait semé une certaine inquiétude chez les citoyens. C’est pourquoi elle a voulu mettre les choses au clair immédiatement, question de rassurer les électeurs et les membres du NPD.

«Ma priorité c’est d’être présente dans mon comté. Je suis heureuse dans ce que je fais et je vais me rendre à 2019 en tant que membre du NPD», a précisé la députée fédérale.

Karine Trudel s’est également prononcée sur le passage du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, dans la région plus tôt cette semaine. Elle apprécie que M. Trudeau se soit déplacé pour venir encourager les travailleurs du secteur de l’aluminium qui étaient anxieux à la suite de la décision du président américain Donald Trump d’imposer des surtaxes sur les exportations d’acier et d’aluminium. Le Canada a été temporairement exempté de cette mesure.

Partagez :