Nouveau programme de communications à l’UQAC | Une vingtaine de jeunes s’inscrivent

160
0
Partagez :

Le baccalauréat en communication interculturelle et médiatique a accueilli 24 étudiants pour sa première cohorte à l’Université du Québec à Chicoutimi. Un nombre très satisfaisant pour le créateur du programme, Jorge Frozzini.  

Le cerveau derrière ce nouveau programme a expliqué pourquoi 24 étudiants (il en reste maintenant 19) ont été admis à l’institution, alors que le programme affichait théoriquement 90 places.

«Étant donné qu’à l’époque il semblait y avoir une bonne demande, nous avons limité, par prudence, l’accès à un maximum de 90 places tout en sachant que la réalité pouvait être tout autre. […] Énormément de gens ont posé leurs candidatures, mais par la suite, ceux qui s’inscrivent réellement, c’est une autre réalité. Pour une première cohorte, c’est très bien. »

Lorsque questionné à savoir si un objectif allait être fixé pour la prochaine cohorte, M. Frozzini affirme qu’il devrait y avoir un peu plus de personnes, sans toutefois avancer de nombre précis. «Quand les gens vont commencer à plus connaître le programme, ils vont plus s’informer.» Toujours selon le professeur, la majorité de ces 19 étudiants provient des cégeps.

D’autres ont déjà des formations universitaires et effectuent un retour aux études pour aller chercher d’autres compétences dans ce programme spécifique de communications qui est exclusif à l’UQAC.

Partagez :