Élections fédérales | Loge m’entraide demande des investissements

287
0
Partagez :

La coordonnatrice de Loge m’entraide Sonia Côté a plusieurs demandes pour le prochain gouvernement fédéral. (Crédit photo: Loge m’entraide)

Loge m’entraide s’invite dans la campagne électorale fédérale. L’organisme à but non lucratif a plusieurs demandes pour les différents chefs de parti concernant les logements sociaux, dont la mise en place d’un nouveau programme de HLM.

L’organisme demande notamment que l’essentiel de 30 milliards $ sur 10 ans prévus dans la Stratégie canadienne sur le logement soit dédié pour le logement social. Il souhaite aussi que deux milliards $ soient attribués à du logement social.

De plus, Loge m’entraide souhaite que les subventions des logements sociaux fondés avant 1994 soient maintenues. Ces subventions existent pour que les locataires à faible revenu continuent de payer 25% du prix de leurs revenus pour se loger.

«Loge m’entraide réclame des partis en lice des engagements ambitieux en matière de logement social, a affirmé la coordonnatrice de Loge m’entraide Sonia Côté. On se dit qu’il y a de l’argent de disponible. C’est aux gens de voter pour le parti qui répondra le mieux à nos besoins.»

Un avis mitigé

Loge m’entraide a un avis mitigé concernant le bilan des quatre dernières années. «Justin Trudeau a sauvé les subventions, mais seulement pour 10 ans. Aussi, au lieu d’investir dans le logement social, il investit dans le logement dit abordable où les locataires continuent de payer jusqu’à 50 % de leurs revenus pour se loger», a expliqué Mme Côté. Elle ajoute que Loge m’entraide se dit «tout de même satisfait, mais qu’il reste encore beaucoup de travail à faire.»

Des rencontres importantes

L’été dernier, l’organisme à but non lucratif a rencontré le chef du Bloc québécois Yves-François Blanchet et le chef du Parti conservateur du Canada Andrew Sheer. Une deuxième rencontre a été promise par les deux chefs pendant la campagne électorale, mais elles ne sont pas encore prévues. «On va voir s’ils vont tenir leur promesse», a indiqué Sonia Côté.

Partagez :