Le vrac en expansion au Saguenay

224
0
Partagez :

La tendance à magasiner en vrac continue de grandir au Saguenay avec l’arrivée récente d’une succursale Bulk Barn à Chicoutimi ainsi que des « mères natures » qui sont à la disposition des citoyens. 

L’entreprise de produits écologiques Planette a élaboré le concept des «mères natures» qui sont des personnes ressources permettant aux citoyens de s’approvisionner en vrac de produits ménagers. À Jonquière, l’étudiant Samuel Blouin a décidé de tenter l’expérience. «On aide les citoyens à prendre un virage écoresponsable. On vend les produits, mais on essaye aussi d’éduquer les gens », explique Samuel Blouin. Les produits de Planette sont fabriqués principalement à base de savon de Marseille.

Samuel Blouin devant ses produits ménagers en vrac.

Prix similaires

«Les citoyens ont tendance à penser qu’acheter en vrac et naturel peut être dispendieux, alors que ce n’est pas du tout le cas», explique Samuel Blouin. Pour une bouteille de 1,4L de détergent Biovert, le prix s’élève à 6,59$, tandis que les produits naturels en vrac de Planette monte à 7,53$ pour la même quantité.

Mis à part les produits ménagers, certaines boutiques offrent la possibilité d’acheter des aliments en vrac. C’est le cas de la boutique Bulk Barn à Chicoutimi qui offre des prix similaires aux épiceries. Pour des produits plus standards qu’on achète en épicerie, les prix sont concurrents. Par exemple, 100g de pépites de chocolat en épicerie de la marque Compliments coûteraient 1,33$, tandis qu’au Bulk Barn cela reviendrait à 1,36$, a pu constater La Pige en se rendant aux différents commerces.

Le Balk Barn de Chicoutimi.

Pour les aliments qui s’achètent habituellement en plus petite quantité, la différence est plus grande. Pour 100g de muscade moulue au Bulk Barn, cela reviendrait à 2,46$, tandis qu’en épicerie avec la marque Compliments, le prix s’élève à 3,83

Partagez :