Mode Choc offre 25 000 $ au Patro

189
0
Partagez :

La directrice de l’innovation et membre propriétaire de Mode Choc, Christel Roussy, a profité de l’inauguration du tout premier Mode Choc entrepôt, jeudi,  pour annoncer une aide financière au Patro de Jonquière. La chaîne de magasin de vêtements lui offrira une contribution financière de 25 000$ sur cinq ans.

Mode Choc entrepôt est le du 12e magasin de la chaîne et le 6e dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

«C’est une bonne nouvelle», s’est exclamé le directeur général du Patro de Jonquière, Yannick Gagnon. L’argent remis à l’organisme servira à financer le projet ÉtuActif, lancé il y a un peu plus d’un an. Il s’agit d’un programme parascolaire, destiné aux élèves de la maternelle à la sixième année, axé sur les saines habitudes de vie. ÉtuActif offre, entre autres, un service de dîners chauds, des périodes de jeux animées et de devoirs et leçons supervisées.

«L’idée est venue de mon père (fondateur de Mode Choc), Raymond Roussy, qui a voulu redonner une partie des profits. Pour nous, c’est important que les magasins aient un impact positif dans la communauté où ils se trouvent», lance Mme Roussy.

 Une situation financière précaire

Bien que le projet ÉtuActif réponde à un besoin, une problématique financière a rattrapé l’organisme: certaines familles avaient des problèmes financiers majeurs et avaient parfois peine à venir payer les services du Patro. Pour M. Gagnon, il n’était pas question de refuser des enfants pour une question monétaire. Après une consultation à l’interne, une solution est envisagée : une association. «On ne pouvait pas demander davantage d’argent aux parents. Cependant, je peux affirmer que pour les cinq prochaines années, il n’y a aucune excuse pour que les enfants venant de familles avec des problèmes financiers soient exclus», a lancé M. Gagnon.

«Le service d’aide aux devoirs n’est pas gratuit et est plus dispendieux que ce que le Patro offre normalement. On a voulu le rendre le plus abordable possible et c’est pour cette raison que Mode Choc est vraiment essentiel», a affirmé la directrice des opérations au Patro de Jonquière, Émilie Gagnon. Maintenant que le projet ÉtuActif est bien implanté, à partir du mois de décembre, les enfants se verront offrir des ateliers de cuisine pour apprendre à préparer leurs propres collations.

Partagez :