La 7e édition de la Finale de l’expo-science | Plus qu’un simple projet

219
0
Partagez :

Pourrions-nous habiter définitivement dans l’espace? Pourquoi ressentons-nous de la douleur? Qu’est-ce que la physique quantique? Ces questions sont une infime partie des interrogations scientifiques résolues par 24 équipes de la polyvalente de Jonquière dans le cadre de la 7e édition de l’expo-science de l’école. Les adolescents présentaient leurs conclusions scientifiques ce matin, certains dans l’espoir d’être sélectionnés pour la finale régionale. 

Klody Allaire considère que la 7e édition de l’expo-science de la polyvalente de Jonquière est une réussite.

L’organisatrice de l’événement et juge, Klody Allaire, a orienté depuis le début de l’année plus de 50 élèves dans leur démarche scientifique.

«Les élèves viennent me voir avec une passion, on confirme si l’idée est valable et ensuite on s’assure que la démarche scientifique est respectée. Les cinq étapes doivent être présentes soit l’observation, le questionnement, l’hypothèse, l’expérimentation et la conclusion», a affirmé l’enseignante.

Les participants doivent avancer leur recherche à l’extérieur des heures de cours. «C’est comme un gros devoir qu’ils fond depuis le mois de septembre», explique-t-elle.

Selon Mme Allaire, le niveau est toujours relevé chaque année et l’année 2020 ne sera pas l’exception à la règle. Lors du passage de La Pige à l’expo-science, la juge de l’événement connaissait l’identité des équipes sélectionnées pour la finale régionale, cependant elle attendait une confirmation.

Un projet motivant

Tous les élèves de l’établissement peuvent suggérer un projet et être exposés. Pour certains, comme Jade Poirier et Olivier Vermette, le projet n’est pas qu’un travail comme les autres, mais bien un tremplin vers un domaine d’étude.

Jade Poirier a passé ces derniers mois à travailler sur la question, «est-ce qu’un corps humain se décompose rapidement?» Elle a toujours été fascinée par le corps humain et la vie après la mort. Elle se dirigera au Cégep de Chicoutimi en Technologie d’analyses biomédicales dès l’automne prochain.

Quant à Olivier Vermette, un

Jade Poirier a été l’une des élèves a présenter son projet mercredi matin.

autre élève, il a lu un article sur les ordinateurs quantiques qui l’a mené à parler de physique quantique pour son projet. Il rêve maintenant de devenir physicien.

Partagez :