Super Bowl | Des retombées jusqu’au Saguenay

246
0
Partagez :

Le Super Bowl n’est pas seulement l’événement sportif annuel en Amérique du Nord par excellence, il est également la cause d’importantes retombées. La rare présence d’un Québécois jumelée à cet événement d’envergure a eu des impacts inestimables jusqu’au Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Laurent Duvernay-Tardif est le premier Québécois à remporter le Super Bowl. (Courtoisie)

À commencer par le détaillant spécialisé dans la vente de couvre-chefs sportifs, Lids, situé à Chicoutimi, qui n’a pas été en mesure de suffire à la demande.

«Cette année, c’est ridicule! Notre inventaire n’était pas adéquat. On a manqué de matériel assez rapidement, c’est du rarement vu. Ça représente plusieurs milliers d’items de plus vendus le mois avant et celui suivant ce match», a conclu le gérant du commerce, Cédric Cartier.

Ce dernier ajoute que celui que les partisans de football surnomment affectueusement «LDT» a sans aucun doute contribué à ce succès monstre. «L’impact de Laurent Duvernay-Tardif est énorme. Ça a juste explosé!»

Ce n’est pas un secret, partisans ou non, nombreux sont les gens qui se regroupent afin d’écouter le Super Bowl, que ce soit pour le match en soi, le spectacle de la mi-temps ou encore pour les publicités.

Du côté de la Cage aux Sports de Chicoutimi, plus de 200 personnes avaient réservé afin de ne rien manquer du match.

«C’est mon plus gros Super Bowl depuis plusieurs années, aux dires du gérant, Vincent Harvey. Ce sont les plus grosses ventes qu’on a faites depuis que je travaille ici. On ne pensait jamais battre les recettes de l’année dernière et jamais avec autant d’écart. “L’effet Laurent“ a eu un grand rôle à jouer. Les gens scandaient “Laurent, Laurent, Laurent“ et plusieurs arboraient les couleurs des Chiefs.»

En comparaison avec un dimanche dit normal, c’est au moins deux fois et demie plus de ventes pour le restaurant sportif qui ont été enregistrées.

Les disquaires de la région sont à même de constater les impacts du célèbre spectacle de la mi-temps.

«C’est sûr que lorsque le spectacle est étincelant comme celui d’hier soir, on vend plus. Avec la prestation de Shakira et Jennifer Lopez, on va en vendre. D’ailleurs, déjà ce matin, j’ai des clients qui sont venus chercher des albums de Shakira», a admis le propriétaire du commerce Jello Musique, Jello Villeneuve.

En 2017, les ventes de Justin Timberlake auraient augmenté de 534% à la suite de sa prestation à la mi-temps du Super Bowl, d’après le magazine Billboard.

 

Partagez :