Violence conjugale au Super Bowl | Aucun évènement au Saguenay

275
0
Partagez :

Alors que les Chiefs de Kansas City sont devenus les nouveaux champions du Super Bowl, la supposée augmentation marquée de la violence faite aux femmes lors de cet évènement continue de faire réagir sur les réseaux sociaux. La situation ne semble cependant pas être alarmante au Saguenay.

C’est une publication Facebook de Pénélope McQuade qui a retenu l’attention sur le web, lors du match entre les Chiefs et les 49ers de San Francisco.

«Pendant qu’on s’excitera de minute en minute à la perspective d’une victoire des Chiefs, que notre adrénaline grimpera et que notre joie éclatera, ayons une pensée horrifiée pour toutes ces femmes qui vivront exactement le contraire pendant que l’équipe de leur conjoint perdra, puisqu’elles seront victimes de violences plus que tout autre soir de l’année», avait commenté la vedette du showbizz québécois pendant le rendez-vous sportif annuel.

Selon l’Institut national de santé des États-Unis, la violence conjugale augmenterait d’environ 10% la soirée du Super Bowl.

Si aux États-Unis, la situation semble être assez préoccupante, on ne peut pas en dire autant au Saguenay, selon les intervenants interviewés.

«Ce ne sont pas des chiffres qui me surprennent nécessairement, mais pour l’instant, je ne peux pas dire que nous avons vu une augmentation du nombre de demandes de service cette année. Par contre, je sais que lors des périodes des fêtes, même la Saint-Valentin, ce sont des périodes où la violence conjugale augmente et là, avec toute la consommation d’alcool, c’est assurément plus propice», a affirmé  la porte-parole de l’Auberge de l’amitié, situé à Roberval, Roxanne Bradette.

Même son de cloche du côté du centre féminin du Saguenay, qui n’a pas vu d’augmentation de son nombre de soins.

La police du Saguenay se fait elle aussi rassurante sur le sujet.

«Il n’y a pas de statistiques formelles là-dessus, mais je peux affirmer qu’aucun évènement en lien avec de la violence conjugale n’a été signalé sur le territoire, la soirée du Super Bowl», a affirmé le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier.

À noter Mme McQuaid a supprimé sa publication quelques heures après l’avoir mise en ligne.

 

 

 

Partagez :