La SUITE entrepreneuriale Desjardins ouvre ses portes

215
0
Partagez :

Partenaires, entrepreneurs et le maire de la ville d’Alma, Marc Asselin, ont inauguré mercredi soir les locaux du premier incubateur d’entreprises à voir le jour sur le territoire Alma—Lac-Saint-Jean Est, La SUITE entrepreneuriale Desjardins.

L’été dernier, Alma a investi 140 000$ dans le développement de l’incubateur.

L’incubateur de la Corporation d’innovation et développement Alma—Lac-Saint-Jean Est  (CIDAL) est né afin d’offrir un soutien aux nouvelles entreprises en phase de croissance. Le lieu situé dans le centre-ville d’Alma, au 580, rue Sacré-Coeur à Alma, a été construit pour favoriser le travail collaboratif et l’échange d’idées.

Les huit entreprises choisies le 10 décembre dernier sont D’un Sac à l’autre, Services linguistiques Goodspin, ATIQC, Metrics Watch, Lux, MO Stratégie, Phil Vidéaste/FormateurSp et Spliteo. Elles bénéficieront d’une multitude de services adaptés à leur besoin et d’experts.

«Une entreprise en démarrage est fragile en raison de son faible revenu et c’est à ce moment qu’elle a besoin d’un maximum de conseils sur le plan juridique, comptable ou marketing par des experts de qualités », note l’ancienne entrepreneuse et coordonnatrice du projet, Joanne Doucet.

Une entreprise par mois s’ajoutera aux huit déjà présentes. Le site compte un total de quinze bureaux afin d’accueillir les entreprises.

Les jeunes sociétés sélectionnées ont aménagé dans leurs nouveaux locaux au cours des derniers jours. Elles recevront des cours à compter de la semaine prochaine.

Un maire souriant

Le maire d’Alma, Marc Asselin, ne cachait pas sa joie mercredi lors de l’inauguration des locaux de La SUITE entrepreneuriale Desjardins. Il a d’abord présenté l’incubateur comme «un segment important de l’économie moderne, moteur d’innovation et de croissance».

Il a ensuite souligné la collaboration des partenaires et du territoire du Lac-Saint-Jean Est. «Il faut qu’on travaille ensemble. Plus on est capable d’unifier nos forces , plus on va être capable de rivaliser avec la planète», a mentionné M. Asselin.

L’homme à la tête d’Alma a terminé son discours en mentionnant que la création de la CIDAL, de La SUITE et d’un campus de l’école des entrepreneurs de Québec lance un message fort aux entrepreneurs d’ici et d’ailleurs.

 

 

 

Partagez :