Deux défaites en deux jours pour les Marquis

232
0
Partagez :

Les Pétroliers du Nord célébrant leur victoire
(Photo : Cédric Bolduc)

 

Les Marquis de Jonquière ont baissé pavillon 4-3 devant les Pétroliers du Nord à domicile, samedi soir. C’était une deuxième défaite en deux jours pour les hommes en vert, eux qui se sont inclinés 1-0 contre cette même équipe, à Laval, vendredi soir, pour couronner un programme double. 

L’équipe de Jonquière a bien débuté la partie, inscrivant le premier but de la rencontre. C’est Jérémy Vigneault-Bélanger qui a enfilé l’aiguille en marquant d’un tir précis, lui qui était complètement seul dans l’enclave. 

Par la suite, le gardien des Marquis a fait de beaux arrêts pour garder l’avance, mais il n’a rien pu faire contre la sublime pièce de jeu individuel de Brendan Hamelin, qui a déjoué le défenseur devant lui avant de placer la rondelle directement dans la lucarne. 

Les locaux se sont inscrits à nouveau au pointage par l’entremise de Louis-Philippe Denis, bien placé devant la cage ennemie, qui n’en demandait pas tant pour faire scintiller la lumière rouge une seconde fois pour son équipe. 

Les Pétroliers sont entrés dans l’indiscipline, écopant de plusieurs pénalités, mais c’est eux qui en ont profité en inscrivant les deux buts suivants de la partie, le tout par le même joueur lors de ces deux occasions, Matthew Medley. Il a ainsi donné les devants à sa troupe pour la première fois de cette joute. 

Le numéro 51 des Marquis, Danick Malouin, a reçu une invitation à danser de la part d’un des hommes en rouge. Il a refusé, et l’instant d’après, il mettait la table pour Félix Petit qui a su placer le disque derrière le cerbère adverse, narguant du fait même les joueurs de Laval concernant leur indiscipline.  

Après un tir sur la tige métallique de la part des visiteurs, déployant un son strident dans tout l’amphithéâtre jonquiérois, Brendan Hamelin s’est servi du défenseur de l’autre camp comme écran pour battre l’homme devant le filet, Karel St-Laurent, qui aimerait certainement revoir ce lancer. 

En fin de troisième période, tirant de l’arrière par un but, les joueurs de Jonquière ont redoublé d’ardeur pour tenter de créer l’égalité. L’intensité était au rendez-vous, mises en échec présentes et échanges de politesses constantes. 

Avec moins de deux minutes à disputer à l’engagement, le numéro 14 des Pétroliers du Nord, Sasha Pokulok, a offert une occasion en or à ses adversaires, écopant d’une pénalité pour avoir retardé la partie. Cela n’a pas profité aux Marquis, qui ont manqué de temps, voyant le gardien ennemi enchaîner les beaux arrêts pour confirmer la victoire pour son équipe. 

Le prochain match de Jonquière aura lieu vendredi le 5 novembre, contre les Éperviers de Sorel-Tracy, au Palais des sports.

Partagez :