Pierre Bruneau rend visite aux journalistes de demain

229
0
Partagez :

Le journaliste et animateur Pierre Bruneau a fait un passage surprise aux élèves de l’École supérieure en Art et technologie des médias jeudi midi.

Ancien chef d’antenne des bulletins de nouvelles de TVA, M. Bruneau s’est senti privilégié de rencontrer les journalistes de la relève qui se trouvent entre les murs de l’institution scolaire. Lui qui a tiré sa révérence après près d’un demi-siècle a expliqué aux étudiants la passion qu’un journaliste doit se doter.

Des paroles inspirantes

« Si tu veux atteindre l’altitude, même si tu as toutes les aptitudes, mais que tu n’as pas l’attitude, tu n’y arriveras jamais », a affirmé Pierre Bruneau en citant Gandhi.

Le mot qui a teinté la conversation du journaliste est rigueur. Pierre Bruneau a rassuré les jeunes professionnels. Tout comme eux, il a commencé au bas de l’échelle et il a dû tailler sa place pour se retrouver dans la cour des grands. « Moi j’avais cette passion-là quand j’ai commencé dans le métier. J’ai fait ma place et il ne faut pas avoir peur de la faire. Il faut arriver confiant, il faut arriver conscient aussi. »

Pierre Bruneau raconte qu’il faut croire en ses moyens et que nous avons tous la même base. Cependant, les plus confiants sauront trouver leur place. Il a fait part de la compétition qui s’installe entre les journalistes, mais il la qualifie de saine.

Pierre Bruneau discute avec la relève journalistique. (crédit photo : Pierre-Alexandre Audet)

Une entrevue de dernière minute

Une finissante en journalisme, Evelyne Alix-Fontaine s’est rapidement portée volontaire lorsqu’elle a appris que le journaliste était sur place. « Interviewer quelqu’un qui a fait ça pendant 47 ans c’est assez intimidant, mais je sais que ça ne se reproduira probablement jamais, », a raconté la jeune femme.

Elle est heureuse d’avoir vécu cette expérience et est fière d’elle. En plus d’être en compagnie du grand chef d’antenne de TVA, elle figurait devant une cinquantaine d’étudiants de son département. « J’avais les jambes qui voulaient me lâcher », a-t-elle dit en toute honnêteté.

Evelyne Alix-Fontaine qui se prépare à interviewer Pierre Bruneau. (crédit photo : Jade Giovane)

Patience, simplicité, sincérité, honnêteté et rigueur. Ce ne sont que quelques mots qui ont marqué la rencontre entre Pierre Bruneau et les étudiants de l’École supérieure en Art et technologie des médias, mais ceux-ci resteront gravés dans leur mémoire.

Partagez :