Entente historique entre deux Premières Nations

323
0
Partagez :

Les chef des communautés d’Essipit et de Mashteuiatsh en train de signer l’entente gouvernance territoriale. Photo : William Boutin

Les chefs des Premières Nations d’Essipit et de Mashteuiatsh ont conclu une entente de gouvernance territoriale à l’hôtel Le Montagnais de Chicoutimi jeudi après-midi. De nombreuses négociations ont eu lieu avant d’en arriver à cette signature historique. 

Mashteuiatsh cède une partie de son territoire situé dans la partie sud-ouest (voir carte) du Nitassinan commun avec les Innus d’Essipit. « C’est plutôt rare que deux Premières Nations s’entendent pour une délimitation territoriale », a souligné le chef de la nation de Mashteuiatsh, Gilbert Dominique. « On ne parle plus de chevauchement, mais d’un partage du territoire », a ajouté le chef de la nation des Innus d’Essipit, Martin Dufour.  

L’accord permettra d’avoir une meilleure gouvernance pour chaque nation et d’éliminer les problèmes de chevauchement. « C’est une problématique qu’on vient de régler et on a créé un lien de confiance entre nos nations », a indiqué M. Dufour. 

Les chefs des deux nations entourées par leurs conseillers présents à la signature. Photo : William Boutin

Cette entente constitue également un partenariat entre les deux communautés pour les gens qui habitent dans la zone appartenant maintenant aux Innus d’Essipit. « Les résidents vont pouvoir continuer à s’identifier à la nation de Mashteuiatsh, mais devront respecter les nouvelles règles indiquées par la nation d’Essipit qui est maintenant en charge du chevauchement territoriale », a fait valoir le chef de la communauté de Mashteuiatsh. 

Pour ce qui est des projets économiques il n’y aura plus de conflits entre les nations. « Parfois il y avait des batailles inappropriées entre les nations. Maintenant on vient clarifier qui est le porteur et ça n’empêche pas la nation voisine de pouvoir être partenaire des projets », a appuyé M. Dominique. 

La carte montrant le nouveau territoire appartenant maintenant à la communauté d’Essipit. Photo : courtoisie

Partagez :
Avatar photo